• Accueil > 
  • Sports 
  • > L'épreuve du marathon annulée dimanche à Montréal 

L'épreuve du marathon annulée dimanche à Montréal

En raison de la température caniculaire annoncée pour la fin de semaine,... (Photo Olivier PontBriand, archives La Presse)

Agrandir

Photo Olivier PontBriand, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En raison de la température caniculaire annoncée pour la fin de semaine, l'épreuve du marathon sera annulée dimanche à Montréal.

Quant à l'épreuve du demi-marathon, elle se tiendra tout de même mais sera devancée d'une heure.

La nouvelle, d'abord annoncée par La Presse, a été confirmée plus tard en après-midi par voie de communiqué par les organisateurs du Marathon Rock'N Roll Oasis de Montréal.

«Notre priorité numéro un pour ce week-end de course est la sécurité de tous les participants. Alors que nous sommes profondément déçus d'avoir à annuler la distance de 42,2 km, nous le faisons en sachant que c'est dans l'intérêt des participants et de leur sécurité», a indiqué Louis Malafarina, directeur exécutif de l'évènement.

«Nous savons que rien ne peut remplacer la sensation de franchir la ligne d'arrivée d'un marathon et sympathisons avec nos coureurs qui ont travaillé si fort pour se préparer pour le jour de la course», a ajouté M. Malafarina.

Les coureurs du demi-marathon partiront donc du pont Jacques-Cartier à 7h30 plutôt qu'à 8h30. Autre nouvelle consigne, diffusée mercredi : les organisateurs de la course suggèrent fortement aux coureurs qui ne pensent pas réussir à compléter l'épreuve de 21,1 km en moins de trois heures de ne pas participer à la course dimanche. 

Les coureurs inscrits au marathon ne perdent pas tout; ils pourront participer à l'épreuve du demi-marathon s'ils le désirent.

Les coureurs inscrits à l'épreuve du marathon et du demi-marathon ont aussi l'option de demander un remboursement s'ils ne désirent pas courir dimanche ou encore transférer leur inscription à une autre course du circuit «Rock'N Roll» comme celle de Brooklyn qui se tiendra le 14 octobre prochain. 

L'épreuve du 10 km débutera quant à elle dimanche comme prévu à 8h45.

Depuis quelques jours, l'organisation est inondée de courriels, d'appels et de messages sur les réseaux sociaux de coureurs inscrits aux différentes épreuves inquiets en raison des prévisions météorologiques pour dimanche matin, soit une température de 30 degrés Celsius - indice humidex de 39.

Les organisateurs ne veulent pas vivre un cauchemar similaire à celui des organisateurs du marathon de Chicago en 2007 qui avaient décidé d'interrompre la course après trois heures et demie d'épreuve en raison de la température caniculaire.

La course s'était soldée par la mort d'une personne, tandis que plus de 300 autres avaient dû être évacuées en ambulance et près de 150 hospitalisées. C'est que des milliers de participants avaient continué l'épreuve, dans la chaleur et le manque d'eau, «traversant les barrières en sautant par-dessus les vélos des policiers», avait raconté le porte-parole des pompiers à l'époque au Chicago Tribune. Des 36 000 coureurs inscrits, 25 000 étaient parvenus à franchir la ligne d'arrivée.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Yves Boisvert | La décision plate... mais responsable

    Yves Boisvert

    La décision plate... mais responsable

    Tous les coureurs sont atteints du même syndrome avant un événement important : la paranoïa météorologique. Qu'on coure à Boston ou à Sorel, dès que... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer