Les rénovations de Big Ben plus chères que prévu

La cloche de Big Ben, en fonctionnement depuis... (Photo Toby Melville, archives Reuters)

Agrandir

La cloche de Big Ben, en fonctionnement depuis 158 ans, a été déconnectée le 21 août pour permettre ces travaux qui doivent durer quatre ans.

Photo Toby Melville, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Londres

La facture des travaux de rénovation de Big Ben, la célèbre tour-horloge de Londres, va se révéler bien plus salée qu'initialement annoncé, le parlement évoquant vendredi son doublement à 69 millions d'euros.

Initialement estimés à 29 millions de livres (31,7 millions d'euros), les travaux de réparation de l'emblématique monument londonien s'élèveront plus probablement à 61 millions de livres (69 millions d'euros), a indiqué le Parlement dans un communiqué.

Le Parlement explique la hausse de la facture par une «meilleure compréhension» de l'ampleur des travaux à venir, ainsi que leur complexité.

Les rénovations du mécanisme de l'horloge, ainsi que de la tour Elizabeth qui l'abrite, avaient été validées par un vote des parlementaires.

La cloche de Big Ben, en fonctionnement depuis 158 ans, a été déconnectée le 21 août pour permettre ces travaux qui doivent durer quatre ans. Par le passé, elle avait été arrêtée entre 1983 et 1985 pour des travaux de rénovation, puis en 2007 pour maintenance.

L'horloge continuera néanmoins de fonctionner grâce à un mécanisme électrique de substitution, et au moins un de ses quatre cadrans restera toujours visible au public.

Haute de 96 mètres, la tour Elizabeth est l'un des monuments les plus photographiés du Royaume-Uni.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer