Brexit: Theresa May souhaite une sortie «en douceur»

«Nous allons quitter l'UE. Nous voulons que cela... (REUTERS)

Agrandir

«Nous allons quitter l'UE. Nous voulons que cela soit un processus aussi en douceur et ordonné que possible. Ce n'est pas seulement dans notre intérêt, c'est dans celui du reste de l'Europe également», a déclaré la première ministre britannique Theresa May.

REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Londres

Le Royaume-Uni souhaite une sortie de l'Union européenne qui se passe sans accroc, «aussi en douceur et ordonnée que possible», a affirmé la première ministre britannique Theresa May en arrivant jeudi à Bruxelles à un sommet européen.

«Nous allons quitter l'UE. Nous voulons que cela soit un processus aussi en douceur et ordonné que possible. Ce n'est pas seulement dans notre intérêt, c'est dans celui du reste de l'Europe également», a déclaré Mme May.

Après une journée de sommet à 28, un dîner de travail à 27, sans elle, est prévu pour débattre de la méthode côté UE de la future négociation avec Londres.

«Je salue le fait que les autres dirigeants vont se réunir pour débattre du Brexit ce soir, puisque nous allons invoquer l'article 50, déclencher la négociation d'ici la fin mars», a fait valoir la chef du gouvernement britannique.

«Il est bon que les autres dirigeants se préparent pour ces négociations, tout comme nous nous sommes préparés», a-t-elle ajouté.

Selon une source européenne, les 27 devraient s'entendre jeudi soir sur un court texte prônant «l'ouverture le plus rapidement possible des négociations» avec Londres, une fois officiellement enclenché le processus de sortie du Royaume-Uni via l'activation de l'article 50 du Traité de Lisbonne.

Le document devrait souligner qu'ils seront «prêts à négocier» dès qu'ils recevront la notification promise par le gouvernement conservateur de Mme May dans les trois mois et demi à venir.

«Il ne se passera rien sur le fond, mais il faut mettre en place la mécanique pour être prêts à négocier» dès cette notification officielle, a souligné un diplomate européen.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer