Une maquette de Londres brûlée en souvenir de l'incendie de 1666

Environ 70 000 des 80 000 habitants de... (Photo AP)

Agrandir

Environ 70 000 des 80 000 habitants de l'époque avaient dû abandonner leur maison pour des camps aménagés à l'extérieur des murailles.

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

Une maquette géante du Londres du XVIIe siècle a été brûlée dimanche sur la Tamise pour marquer le 350e anniversaire du grand incendie qui avait dévasté la capitale britannique en 1666.

Le feu avait détruit 80% de la Cité de Londres qui s'était développée à l'intérieur du mur d'enceinte romain, consumant 13 200 maisons, essentiellement en bois, 87 églises et la cathédrale Saint-Paul.

Une foule importante s'est rassemblée dimanche soir sur les bords du fleuve pour assister, à une distance de sécurité raisonnable, à l'embrasement de la maquette en bois longue de 120 mètres représentant le Londres de l'époque du «Grand incendie».

Le feu, qui a illuminé la Tamise, est parti d'une étincelle, comme à l'époque, avant de dévorer peu à peu la sculpture.

C'est depuis la petite boulangerie de Thomas Farrinor sur Pudding Lane que l'incendie était parti le 2 septembre 1666, peu après minuit, avant de se propager rapidement. Le feu n'avait été maîtrisé que trois jours plus tard.

Seules six personnes auraient péri, un bilan très faible qui suggère que des victimes n'avaient pas été comptabilisées, notamment parmi les plus pauvres.

Environ 70 000 des 80 000 habitants de l'époque avaient dû abandonner leur maison pour des camps aménagés à l'extérieur des murailles.

La capitale se remémore la catastrophe depuis le début de la semaine avec le «London's Burning Festival». Au Museum of London, l'exposition «Fire! Fire!» (Au feu!) permet notamment de découvrir des objets d'époque et les moyens utilisés pour lutter contre le feu. Un «jardin de feu» de la Compagnie Carabosse, un collectif français, illumine le parvis de la Tate Modern, le musée d'art moderne et contemporain. Et un jeu de lumières projette des flammes sur le dôme de la cathédrale Saint-Paul.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer