L'OTAN ne pourrait contrer une invasion russe des pays baltes

«C'est vrai que la Russie pourrait conquérir plus... (PHOTO MAREK JEZIERSKI, AFP)

Agrandir

«C'est vrai que la Russie pourrait conquérir plus vite les États baltes que nous ne pourrions arriver pour les défendre», soutient le général Ben Hodges, un des chefs militaires américains en Europe.

PHOTO MAREK JEZIERSKI, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Berlin

L'OTAN est à l'heure actuelle incapable de défendre les pays baltes en cas d'invasion des forces russes, a estimé dans les colonnes de l'hebdomadaire allemand Die Zeit le général Ben Hodges, un des chefs militaires américains en Europe.

«C'est vrai que la Russie pourrait conquérir plus vite les États baltes que nous ne pourrions arriver pour les défendre», a dit dans l'édition à paraître jeudi du périodique ce général, commandant des forces terrestres de l'OTAN, en marge de l'exercice militaire Anaconda-16 en cours en Pologne.

Ces manoeuvres auxquelles participent 31 000 soldats de 24 pays combattent un agresseur imaginaire appelé «l'Union des Rouges», qui a pour cible les pays baltes et le nord de la Pologne. Elles se déroulent avant un sommet de l'OTAN à Varsovie les 8 et 9 juillet devant consacrer le renforcement de sa présence en Europe de l'Est.

Critiqués par la Russie, ces exercices sont officiellement des manoeuvres polonaises et non de l'Alliance atlantique afin de ménager Moscou, selon le général américain.

«Certains pays comme l'Allemagne ou la France trouvaient que c'était trop provocateur vis-à-vis de la Russie d'appeler ça "exercices de l'OTAN"», a-t-il dit, selon une traduction allemande de ses propos.

Le renforcement du flanc oriental de l'OTAN, le changement le plus important depuis la fin de la guerre froide, doit être entériné lors du sommet de Varsovie, une conséquence de l'annexion de la Crimée par la Russie et du conflit dans l'est de l'Ukraine.

Il se traduira notamment par le déploiement, par rotations tous les neuf mois, d'unités formant au total une brigade blindée dans les pays baltes, en Pologne, en Roumanie et en Bulgarie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer