France: une jeune femme se suicide en direct sur l'application Periscope

Le passage à l'acte a été supprimé du... (IMAGE PERISCOPE/YOUTUBE)

Agrandir

Le passage à l'acte a été supprimé du flux de Periscope, mais un extrait vidéo qui précède le suicide est disponible sur Youtube. La victime, assise sur un canapé, parle d'une vidéo qui «n'est pas faite pour faire le buzz», mais «pour faire réagir les gens, ouvrir les esprits».

IMAGE PERISCOPE/YOUTUBE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
ÉVRY, France

Une Française de 19 ans s'est suicidée mardi en France en se filmant en direct sur Periscope, une application de diffusion instantanée de vidéos au succès fulgurant, mais dont les images sans filtres ont déjà provoqué plusieurs polémiques.

La jeune femme s'est donné la mort en se jetant sous un train de la banlieue parisienne tout en filmant son geste sur Periscope, a-t-on précisé mercredi de source judiciaire.

Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime «aurait évoqué un viol et désigné un agresseur» au cours de l'enregistrement, a dit une source judiciaire, tout en restant très prudente sur la réalité de ces faits.

La justice a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de ce suicide survenu à Egly, dans la banlieue sud de Paris. «L'exploitation du téléphone et la récupération de la vidéo sont en cours», a-t-on précisé de source judiciaire.

Les gendarmes ont indiqué avoir été alertés par «un utilisateur de Periscope qui était connecté avec la victime et disait qu'elle n'allait pas bien». Ils n'ont cependant pas pu empêcher le suicide.

La jeune fille aurait également envoyé un texto à une proche juste avant son décès.

Le passage à l'acte a été supprimé du flux de Periscope, mais un extrait vidéo qui précède le suicide est disponible sur Youtube. La victime, assise sur un canapé, parle d'une vidéo qui «n'est pas faite pour faire le buzz», mais «pour faire réagir les gens, ouvrir les esprits».

Puis, après un long silence face caméra, s'affiche un écran noir avec en fond, difficilement audibles, les voix de secouristes venus récupérer le corps.

«Nous ne faisons pas de commentaires sur les comptes individuels», a réagi un porte-parole pour l'Europe de Twitter, qui a acheté Periscope en 2015.

Periscope prisé des célébrités

Periscope est une application qui permet aux particuliers de diffuser de la vidéo en direct.

Avec un téléphone intelligent et une bonne connexion, Periscope permet de diffuser gratuitement un flux vidéo en direct, relayé par un compte Twitter et pouvant être vu par tous. La vidéo du direct reste accessible pendant 24 heures, puis disparaît.

De nombreuses célébrités comme le chanteur canadien Justin Bieber et le rappeur français Jul utilisent l'application pour communiquer sans filtres avec leurs admirateurs.

En France, c'est notamment via Periscope que de récentes insultes adressées par le joueur du club de soccer PSG Serge Aurier à son entraîneur Laurent Blanc avaient été rendues publiques en février. Cette affaire avait largement contribué à faire connaître cette application.

Celle-ci est aussi utilisée par des journalistes et des manifestants pendant des rassemblements comme ceux du mouvement «Nuit Debout» à Paris ou les actions de protestation contre le projet de réforme de la loi sur le travail.

Parmi les autres affaires impliquant Periscope en France, figure celle d'un détenu qui s'est filmé dans sa cellule du centre pénitentiaire de Béziers, dans le sud.

Plus récemment, une agression a été organisée pour être diffusée par le biais de cette application, selon des médias. À Bordeaux (sud-ouest), des adolescents ont décidé fin avril de faire le buzz avec un slogan «À 40 (40 abonnés connectés), on met des KO» au hasard en pleine rue. Après s'être préalablement filmés en train de déambuler dans cette ville, ils avaient choisi une victime qui a été rouée de coups. Les deux adolescents ont été inculpés de violences volontaires aggravées avec préméditation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer