Écosse: nouvelle «initiative» en faveur de l'indépendance

Le 18 septembre 2014, les Écossais avaient rejeté l'indépendance par... (PHOTO RUSSELL CHEYNE, AFP)

Agrandir

Le 18 septembre 2014, les Écossais avaient rejeté l'indépendance par 55 % des voix, mais loin d'être découragés par cet échec, les nationalistes de la région septentrionale du Royaume-Uni n'ont jamais fait mystère de leur intention de retenter l'aventure.

PHOTO RUSSELL CHEYNE, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

Le Parti national écossais (SNP) lancera cet été une nouvelle « initiative » pour convaincre les Écossais de réclamer leur indépendance, a annoncé samedi sa patronne Nicola Sturgeon, un an et demi après le référendum d'autodétermination qui avait vu le « Non » l'emporter.

Le 18 septembre 2014, les Écossais avaient rejeté l'indépendance par 55 % des voix, mais loin d'être découragés par cet échec, les nationalistes de la région septentrionale du Royaume-Uni n'ont jamais fait mystère de leur intention de retenter l'aventure.

« Notre rêve, c'est celui d'un Écossais indépendante. Pouvoir conduire notre destinée, devenir les artisans de notre propre futur », a déclaré Mme Sturgeon lors d'un discours devant 3000 partisans du parti de gauche à Glasgow.

« C'est pourquoi je peux vous dire aujourd'hui que le SNP lancera cet été une nouvelle initiative pour rallier les soutiens à l'indépendance », a ajouté celle qui occupe également le poste de premier ministre de la région.

La chef du SNP s'exprimait à l'occasion du congrès de printemps de son parti, destiné à préparer les élections parlementaires locales qui auront lieu en mai, et lors desquelles elle remettra son mandat en jeu. Les derniers sondages donnent le SNP victorieux avec 45 % des voix, largement devant le Labour (20 %) et le parti conservateur (15 %).

« Nous ne parviendrons à l'indépendance que si nous arrivons à persuader la majorité de nos concitoyens qu'il s'agit de ce qu'il y a de mieux pour notre pays », a poursuivi la leader du SNP.

L'indépendance « est un beau rêve. Et nous y croyons », a dit Mme Sturgeon, citant pour l'occasion Eleanor Roosevelt: « Le futur appartient à ceux qui croient à la beauté de leurs rêves ».

Nicola Sturgeon a également répété qu'une éventuelle sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, à l'issue du référendum prévu le 23 juin prochain sur la question, pourrait contribuer à déclencher une nouvelle consultation sur l'indépendance de l'Écosse.

Il serait « démocratiquement injustifiable » de pousser les Écossais à sortir de l'UE contre leur volonté, a-t-elle insisté.

Réagissant au discours, la leader des conservateurs écossais, Ruth Davidson, a estimé que Mme Sturgeon oubliait un peu vite le résultat du référendum organisé en 2014.

Les Écossais « ont voté résolument pour rester au sein du Royaume-Uni et il est temps que Nicola Sturgeon le respecte », a-t-elle dit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer