Autriche: l'extrême droite éteint les feux piétons gais à Linz

La ville de Vienne avait lancé en mai... (PHOTO DIETER NAGL, AFP)

Agrandir

La ville de Vienne avait lancé en mai l'expérimentation de ces nouveaux pictogrammes verts et rouges mettant en scène aussi bien des couples homosexuels, masculins ou féminins, que hétérosexuels.

PHOTO DIETER NAGL, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
VIENNE

Les feux piétons de signalisation où des couples gais ont remplacé le petit bonhomme solitaire dans plusieurs villes d'Autriche ne plaisent pas au conseiller municipal d'extrême droite chargé des transports à Linz (nord), qui a annoncé lundi le retrait des pictogrammes dans sa ville.

Les feux piétons de signalisation où des couples... (PHOTO DIETER NAGL, AFP) - image 1.0

Agrandir

PHOTO DIETER NAGL, AFP

«Les feux de circulation servent à la circulation et on ne doit pas les détourner pour donner des conseils sur la façon dont il faut vivre», a justifié Markus Hein, nouveau conseiller municipal du parti d'extrême droite FPÖ de la troisième ville d'Autriche.

La ville de Vienne avait lancé en mai l'expérimentation de ces nouveaux pictogrammes verts et rouges mettant en scène aussi bien des couples homosexuels, masculins ou féminins, que hétérosexuels.

Les feux piétons de signalisation où des couples gais... (PHOTO DIETER NAGL, AFP) - image 2.0

Agrandir

PHOTO DIETER NAGL, AFP

Conçus comme un message de tolérance et un clin d'oeil au concours de l'Eurovision, que la capitale autrichienne organisait au printemps dernier après la victoire de la diva travestie barbue autrichienne Conchita Wurst lors de l'édition 2014, ces feux avaient été plébiscités par le public et essaimés dans plusieurs villes d'Autriche, dont Salzbourg et Linz.

À Linz, des élections locales en septembre ont marqué une forte progression du FPÖ arrivé en deuxième position derrière les sociaux-démocrates du SPÖ et les deux partis ont conclu un accord de coalition locale.

Le nouveau chargé des transports a jugé les feux gais «inutiles» et n'aidant en rien à la promotion des droits des couples homosexuels.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer