GB: la police aurait enterré une affaire pédophile impliquant un ancien PM

Edward Heath a été premier ministre conservateur de la... (Photo Dylan Martinez, archives Reuters)

Agrandir

Edward Heath a été premier ministre conservateur de la Grande-Bretagne de 1970 à 1974.

Photo Dylan Martinez, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Londres

La police des polices britannique a annoncé lundi étudier les allégations d'un ancien policier prétendant qu'une enquête sur des abus sexuels sur enfants aurait été enterrée car elle aurait pu toucher l'ancien Premier ministre britannique Edward Heath.

«La Commission indépendante sur les plaintes à l'encontre de la police (IPCC) va enquêter sur des allégations concernant la gestion par la police de Wiltshire d'une plainte sur des abus sexuels sur enfants déposée dans les années 1990», indique la police des polices britannique dans un communiqué publié lundi.

«Il est présumé que des poursuites pénales n'ont pas été menées à terme lorsqu'une personne a menacé de révéler que Sir Edward Heath pourrait avoir été impliqué dans des crimes concernant des enfants», poursuit l'IPCC.

En plus d'étudier l'abandon de ces poursuites, «l'IPCC va examiner si la police de Wiltshire a ensuite pris des mesures pour enquêter sur ces allégations» (faites à l'encontre de M. Heath), indique encore le communiqué, alors que l'affaire faisait les gros titres de la presse britannique mardi.

Premier ministre conservateur du Royaume-Uni entre 1970 et 1974, Edward Heath a vécu plusieurs années à Salisbury, dans le Wiltshire, et est décédé en 2005.

Suite à l'ouverture de l'enquête de l'IPCC, la police de Wiltshire a lancé lundi un appel à témoin, appelant «toute personne ayant des informations pertinentes pouvant nous aider dans nos enquêtes ou toute personne qui croit avoir été une victime» à se faire connaître.

Selon Sean Memory, haut responsable de la police, «il y a allégations selon laquelle un procès devait se tenir dans les années 1990 et il y a ensuite eu une information reçue par la justice mettant en cause Sir Ted Heath pour abus sexuels sur enfants».

«Le procès ne s'est jamais tenu», a poursuivi Memory.

«Nous nous félicitons de l'enquête lancée par la police du Wiltshire, nous croyons sincèrement qu'elle blanchira le nom de Sir Edward et nous coopèrerons pleinement avec la police», a de son côté réagi lundi la fondation de Sir Edward Health, à laquelle l'ancien Premier ministre avait laissé sa propriété à Salisbury.

D'autres enquêtes sur des accusations anciennes de pédophilie sont actuellement en cours au Royaume-Uni sur la base de déclarations à la police mettant en cause quelque 260 personnalités publiques, dont 76 politiciens. L'ex-animateur vedette de la BBC Jimmy Savile a été notamment accusé d'avoir agressé sexuellement plusieurs dizaines de victimes.

Le mois dernier, une vaste enquête publique indépendante impliquant des responsables politiques et des institutions publiques dans les années 1980-90 a ainsi été ouverte.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer