Grande-Bretagne: quatre morts dans l'écrasement d'un jet privé saoudien

Le jet s'est écrasé en bout de piste... (Saisie écran Google)

Agrandir

Le jet s'est écrasé en bout de piste de l'aéroport de Blackbushe, pointé en rouge sur cette carte Google de l'Angleterre.

Saisie écran Google

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Londres

Le pilote et les trois passagers d'un jet privé saoudien, parti de Milan en Italie, sont décédés vendredi lorsque l'avion s'est écrasé en bout de piste de l'aéroport de Blackbushe, à 65 km au sud-ouest de Londres, a indiqué la police.

Le journal britannique The Telegraph rapporte sur son site internet que le jet appartient à une compagnie appartenant à la famille ben Laden. On ne sait pas cependant si les victimes de l'écrasement sont des membres de la famille de l'ancien chef d'Al-Qaïda. 

«Nous pouvons confirmer qu'il y avait quatre personnes à bord dont le pilote», a déclaré Olga Venner de la police locale.

«Malheureusement, il n'y a aucun survivant. Personne n'a été blessé au sol», a-t-elle ajouté, précisant que l'aéroport avait été fermé après l'accident qui s'est produit en milieu d'après-midi.

Plusieurs médias dont la BBC et l'agence nationale Press Association ont précisé que l'avion avait décollé de l'aéroport de Milan Malpensa, qui n'a fait aucun commentaire pour l'instant.

En s'écrasant à l'extérieur d'un lieu de vente aux enchères de voitures, le jet s'est enflammé et a provoqué un incendie.

Des panaches de fumée noire ainsi que plusieurs véhicules en feu étaient visibles sur des images vidéo prises à la suite de l'accident.

«Je l'ai vu, juste quand c'est arrivé et j'ai vu l'avion et les voitures en feu», a déclaré Andrew Thomas qui était en train d'acheter un véhicule quand l'accident a eu lieu.

«L'avion a piqué du nez dans les voitures et a explosé dans l'impact», a décrit ce témoin.

L'Autorité générale de l'aviation civile saoudienne a indiqué dans un communiqué que l'appareil était enregistré dans l'État du Golfe, ajoutant qu'elle collaborerait avec les enquêteurs britanniques pour déterminer la cause de l'accident.

«Le Bureau d'enquête sur les accidents aériens du Royaume d'Arabie saoudite présente ses plus sincères condoléances aux familles des victimes», est-il aussi écrit dans le communiqué.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer