Tour de France: un automobiliste fonce près de l'arrivée, la police tire

Des enquêteurs tentent de trouver des indices pour... (Photo Stephane Mahe, Reuters)

Agrandir

Des enquêteurs tentent de trouver des indices pour retrouver l'automobiliste qui a pris la fuite.

Photo Stephane Mahe, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

La police a ouvert le feu dimanche matin dans le centre de Paris sur une voiture qui venait de forcer un cordon de sécurité en place près des lieux de l'arrivée du Tour de France cycliste, a-t-on appris de sources policières.

«Il n'y a aucun lien avéré pour l'instant entre cet événement et l'arrivée du Tour de France», a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Pierre-Henry Brandet.

Aucune information n'était disponible sur le ou les occupants toujours recherchés du véhicule, retrouvé quelques heures plus tard abandonné non loin de là.

L'incident est survenu vers 8 h (2h, heure de l'Est) en plein coeur de la capitale française, sur la place de la Concorde au pied des Champs-Elysées, où devait s'achever dans l'après-midi l'épreuve reine du cyclisme mondial.

Selon les autorités, la voiture impliquée avait percuté peu auparavant un autre véhicule dans le quartier des Champs-Elysées et son conducteur avait pris la fuite pour se soustraire à un contrôle de policiers déployés pour le Tour de France.

Il s'est dirigé vers la place de la Concorde, forçant le barrage mis en place sur le parcours de l'épreuve cycliste. La police a alors tiré des coups de feu pour tenter d'immobiliser le véhicule, sans faire de blessés.

Il n'y a pas eu d'échanges de tirs, donc pas de fusillade, a précisé une source policière, parlant d'un «refus d'obtempérer».

L'automobiliste est parvenu à fuir, toujours à bord de sa voiture. Le véhicule a été retrouvé un peu plus tard dans le 8e arrondissement de la capitale, où se trouve la place de la Concorde.

Des impacts de balles étaient visibles sur la carrosserie, a précisé une source proche du dossier.

Selon des témoignages relayés par une source policière, quatre personnes - deux hommes et deux femmes - sont sorties de l'automobile au moment de l'abandonner.

Le véhicule est immatriculé en région parisienne et sa plaque permet de remonter à un propriétaire résidant à Mantes-la-Jolie, une banlieue populaire au nord-ouest de la capitale, selon la même source.

Une enquête a été ouverte par la police judiciaire parisienne pour retrouver le ou les fugitifs.

Comme le veut l'usage en France en cas de coups de feu tirés par les forces de l'ordre, l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), la «police des polices», a également été saisie de l'affaire.

Le Tour de France, que le Britannique Chris Froome s'apprête à remporter pour la deuxième fois après un premier succès en 2013, doit s'achever dimanche en fin d'après-midi sur les Champs-Elysées, au terme d'une ultime étape comprenant un circuit de dix tours dans la capitale.

Cette grande fête populaire fait traditionnellement l'objet d'importantes mesures de sécurité, plus visibles encore cette année compte tenu de la mobilisation policière renforcée en France depuis les attentats jihadistes à Paris début janvier.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer