Un migrant retrouvé mort au terminal britannique d'Eurotunnel

Le groupe Eurotunnel a demandé une indemnisation de... (Photo IAN KINGTON, archives AFP)

Agrandir

Le groupe Eurotunnel a demandé une indemnisation de 9,7 millions d'euros aux gouvernements français et britannique, pour compenser ses dépenses et perte d'exploitation liées à l'afflux de migrants.

Photo IAN KINGTON, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

Un migrant a été retrouvé mort jeudi au terminal britannique d'Eurotunnel à Folkestone (sud-est de l'Angleterre) à bord d'un train de la compagnie, ont indiqué la police du Kent et une porte-parole d'Eurotunnel.

«Nous avons retrouvé quelqu'un décédé ce matin à 5h dans la partie britannique du terminal Eurotunnel à Folkestone», a déclaré la porte-parole d'Eurotunnel, précisant qu'il s'agissait d'«un migrant».

«Nous l'avons retrouvé sur l'un de nos trains, nous avons appelé la police du Kent qui a constaté en arrivant le décès de la personne», a-t-elle ajouté.

La police britannique a indiqué avoir été informée à 4H13 de la découverte du corps d'un homme, précisant que son âge n'avait pas pu être établi «mais qu'il semblait être un adolescent» et qu'une enquête sur les circonstances de sa mort était en cours.

«Nous déplorons cet événement», a déclaré la porte-parole d'Eurotunnel, jugeant que ce nouveau décès «rappelle, s'il en était besoin, que toute tentative de passage est extrêmement dangereuse».

«Nous réitérons notre appel aux autorités pour rétablir la situation à Calais» dans le nord-ouest de la France, a-t-elle également dit.

Plusieurs migrants sont morts ces dernières semaines à Calais, alors qu'ils tentaient de rallier l'Angleterre, notamment en essayant de monter sur les navettes Eurotunnel. Les tentatives d'intrusions se sont multipliées, dans un contexte de forte pression migratoire dans ce port français.

Mercredi, le groupe Eurotunnel a demandé une indemnisation de 9,7 millions d'euros aux gouvernements français et britannique, pour compenser ses dépenses et perte d'exploitation liées à l'afflux de migrants.

Mi-juillet, la ministre britannique de l'Intérieur Theresa May a indiqué que plus de 8.000 tentatives de migrants clandestins de rejoindre l'Angleterre avaient été empêchées par les autorités françaises et britanniques en moins d'un mois, entre le 21 juin et le 11 juillet.

Les chiffres officiels précédents, datant de janvier, rapportaient 30 000 tentatives sur les dix derniers mois.

Selon le dernier décompte, début juillet, de la préfecture du Pas-de-Calais en France, environ 3000 migrants, essentiellement Érythréens, Éthiopiens, Soudanais et Afghans, qui cherchent à gagner l'Angleterre, sont recensés dans la région de Calais.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer