Italie: en campagne, Berlusconi se trompe de réunion

Silvio Berlusconi... (PHOTO GIUSEPPE CACACE, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Silvio Berlusconi

PHOTO GIUSEPPE CACACE, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
ROME

L'ancien chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi, en campagne pour des élections locales organisées dimanche, s'est rendu à une réunion de ses adversaires de gauche vendredi soir près de Milan, a raconté samedi le candidat auquel il a par erreur apporté son soutien.

«Avec le soutien du Cavaliere, je peux dire que c'est gagné», a ironisé Paolo Micheli, candidat soutenu par le Parti démocratique de Matteo Renzi à la mairie de Segrate, dans l'est de l'agglomération milanaise, sur sa page Facebook.

Vendredi vers 23 h, l'ex-Cavaliere s'est présenté, entouré de six gardes du corps, sur une place de la commune où de jeunes partisans de M. Micheli avaient organisé une fête à moins de 48 heures des élections prévues dans sept régions et un millier de communes italiennes.

Selon l'un des participants, M. Berlusconi a déambulé quelques minutes au milieu des stands, a demandé le nom du candidat et lancé «Les jeunes, je compte sur vous, votez tous Paolo». Un membre de son entourage s'est cependant étonné que le candidat soit un homme et le petit groupe est rapidement reparti.

Au même moment, la candidate de Forza Italia dans cette commune de 34 000 habitants, Tecla Fraschini, tenait réunion dans la grande salle municipale polyvalente.

Le scrutin de dimanche, dans lequel M. Renzi testera sa popularité, apparaît comme celui de la dernière chance pour M. Berlusconi. Forza Italia est en pleine déliquescence, et, à 78 ans, l'ancien chef du gouvernement peine face à la concurrence de Matteo Salvini, le chef du parti anti-euro et anti-immigration de la Ligue du Nord.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer