Irlande: un ministre annonce son homosexualité, une première au pays

Le ministre de la Santé, Leo Varadkar, s'est... (Photo Brian Lawless, archives AP)

Agrandir

Le ministre de la Santé, Leo Varadkar, s'est valu de nombreuses félicitations pour son annonce honnête sur les ondes de la radio d'État, dimanche.

Photo Brian Lawless, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
Dublin

Un important ministre du Cabinet irlandais a annoncé son homosexualité, devenant le premier membre du gouvernement ouvertement gai dans l'histoire de ce pays catholique conservateur.

Le ministre de la Santé, Leo Varadkar, s'est valu de nombreuses félicitations pour son annonce honnête sur les ondes de la radio d'État, dimanche.

M. Varadkar a affirmé qu'il avait décidé d'annoncer son orientation sexuelle avant de mettre en oeuvre plusieurs initiatives du gouvernement pour faire progresser les droits des homosexuels. Le gouvernement a notamment comme projet de légaliser le mariage gai, de permettre les dons de sang par des hommes homosexuels et d'accorder plus de droits aux parents homosexuels qui font appel à des mères porteuses.

«Je pensais aux arguments que je donnerais. C'est ce que font les politiciens. On répète nos arguments, on les écrit, on les teste sur quelques personnes. Tous les arguments que je faisais étaient plutôt détachés. Et ça n'aurait pas été entièrement honnête», a-t-il dit à la radio RTE.

«Car ce que je voulais réellement dire, c'est que je veux que le référendum passe parce que j'aimerais être un citoyen à part entière dans mon propre pays - pays dans lequel, en l'occurrence, je suis membre du gouvernement - et en ce moment, je ne le suis pas.»

M. Varadkar est très respecté dans les cercles politiques irlandais. Il est considéré comme l'un des ministres les plus travaillants et comme un futur premier ministre potentiel. Les spéculations sur son orientation sexuelle se faisaient fréquentes depuis quelques mois.

Le ministre a fait l'annonce lors de son 36e anniversaire. Sa famille, ses amis et beaucoup de collègues savaient ou soupçonnaient depuis longtemps qu'il était gai, a-t-il dit, précisant qu'il l'avait annoncé à ses parents d'abord, pour ne pas qu'ils l'apprennent de quelqu'un d'autre.

Il a aussi téléphoné au premier ministre, Enda Kenny, samedi, pour lui dire qu'il était gai et qu'il planifiait l'annoncer à la nation. La réaction de M. Kenny a été très bonne, a-t-il raconté. Il l'a rassuré sur le fait que leur relation professionnelle n'allait pas changer, et a demandé au ministre s'il était déjà allé au Pantibar, le bar de travestis le plus célèbre de Dublin. M. Kenny y a fait une visite surprise au bar le mois dernier, mais M. Varadkar n'est jamais allé.

«Tu vois, Varadkar, je suis déjà en avance sur toi», lui a-t-il répondu.

Deux autres députés de la Chambre de 166 sièges sont ouvertement gais. L'Irlande a légalisé les unions civiles en 2011.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer