France: un homme armé est abattu dans un commissariat de police

Selon les premiers témoignages, l'assaillant a crié «Allah... (PHOTO GUILLAUME SOUVANT, AFP)

Agrandir

Selon les premiers témoignages, l'assaillant a crié «Allah Akbar» (Dieu est le plus grand, en arabe), ont indiqué M. Cazeneuve et plusieurs médias français.

PHOTO GUILLAUME SOUVANT, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

Un homme armé d'un couteau a fait irruption dans un commissariat de police et a été abattu par un policier dans une banlieue de Tours, une ville au centre de la France. Trois policiers ont été blessés.

Un communiqué du ministère de l'Intérieur a indiqué que l'homme était entré dans le poste de police à Joué-lès-Tours, samedi après-midi, et avait commis une agression «brutale» contre un policier.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a salué le «sang froid et le professionnalisme des agents présents», un d'entre eux ayant abattu l'assaillant non identifié.

Le parquet antiterroriste a été appelé à enquêter sur cette attaque.

Selon les premiers témoignages, l'assaillant a crié «Allah Akbar» (Dieu est le plus grand, en arabe), ont indiqué M. Cazeneuve et plusieurs médias français.

Le ministre de l'Intérieur a signifié qu'il était originaire du Burundi et avait des antécédents judiciaires de «délinquant», ajoutant qu'il n'était pas «fiché pour des activités terroristes».

Dans un message sur Twitter, le premier ministre Manuel Valls a apporté son «soutien» aux policiers «gravement blessés et choqués», promettant «la sévérité de l'État» à «ceux qui s'en prennent à eux».

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer