L'UE déterminée à «combattre l'EI» après la nouvelle exécution

L'EI, qui avait déjà revendiqué le 19 août... (Photo REUTERS)

Agrandir

L'EI, qui avait déjà revendiqué le 19 août l'exécution du journaliste américain James Foley, a mis à exécution ses menaces de tuer Sotloff en réponse au maintien du soutien aérien américain aux forces irakiennes et kurdes.

Photo REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

L'État islamique

International

L'État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Agence France-Presse
BRUXELLES

L'Union européenne s'est dite mercredi «plus que jamais engagée à soutenir les efforts internationaux pour combattre l'État islamique», après la décapitation d'un deuxième journaliste américain.

«Le meurtre scandaleux du journaliste américain Steven Sotloff est une nouvelle démonstration de la détermination de l'État islamique à poursuivre et à étendre sa stratégie de terreur», a déclaré dans un communiqué le service diplomatique de l'Union européenne.

L'EI, qui avait déjà revendiqué le 19 août l'exécution du journaliste américain James Foley, a mis à exécution ses menaces de tuer Sotloff en réponse au maintien du soutien aérien américain aux forces irakiennes et kurdes qui ont infligé des revers aux djihadistes ces derniers jours.

«L'UE est plus que jamais engagée à soutenir les efforts internationaux pour combattre l'État islamique et tous les groupes terroristes qui mettent en danger la stabilité régionale et mondiale».

«Cette atrocité, comme le nombre considérable de violations des droits de l'Homme dont l'EI revendique la responsabilité, constituent un affront aux valeurs et aux droits universellement reconnus», ont affirmé les 28 membres.

«L'UE souligne la nécessité de ne ménager aucun effort pour s'assurer que tous les auteurs» de ces actes «rendent des comptes».




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer