La Russie a procédé à un nouvel essai de missile stratégique

La Russie a procédé lundi à un nouveau tir d'essai de missile balistique... (Photo AP)

Agrandir

Photo AP

Agence France-Presse
WASHINGTON

La Russie a procédé lundi à un nouveau tir d'essai de missile balistique intercontinental (ICBM), en pleine escalade des tensions en Ukraine, mais en avait informé les États-Unis conformément aux accords de désarmement en vigueur, a affirmé mardi le Pentagone.

«Je peux confirmer que les Russes ont effectué hier un tir d'essai d'un ICBM», a déclaré le colonel Steven Warren, un porte-parole du Pentagone.

«Le lancement avait été notifié à l'avance», conformément aux dispositions du traité START de désarmement nucléaire, conclu en 2010 entre Washington et Moscou, selon le porte-parole qui a précisé qu'il s'agissait d'un essai de «routine».

«Les États-Unis et la Russie testent régulièrement leurs ICBM et SLBM» (missiles stratégiques tirés depuis des sous-marins), a-t-il expliqué.

Le porte-parole n'a pas précisé quel type de missile avait été tiré.

Le 4 mars, la Russie avait déjà effectué un tir d'essai de missile ICBM de type Topol, capable d'emporter une charge nucléaire, depuis la région d'Astrakhan (sud du pays).

Là aussi, les autorités américaines avaient été prévenues de ce tir.

En dépit des tensions américano-russes nées des actions russes en Crimée et des sanctions imposées en retour par Washington, les deux pays continuent de coopérer dans certains domaines militaires et spatiaux.

Ainsi, la Russie permet toujours le passage de convois logistiques américains sur son territoire pour ravitailler les forces américaines en Afghanistan.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer