Répit sur le front des intempéries au Royaume-Uni

Un homme élimine l'eau accumulée dans son entrée,... (PHOTO NEIL HALL, REUTERS)

Agrandir

Un homme élimine l'eau accumulée dans son entrée, dimanche à Staines dans le sud de l'Angleterre.

PHOTO NEIL HALL, REUTERS

Agence France-Presse
LONDRES

Le Royaume-Uni connaissait un répit dimanche sur le front des intempéries, après avoir essuyé deux tempêtes en quelques jours, tandis que l'armée s'apprêtait à inspecter rapidement le système de protection contre les inondations.

Car le répit pourrait être bref. 5000 militaires restaient sur le qui-vive en prévision de nouvelles pluies, cependant moins drues, la semaine prochaine.

Le premier ministre David Cameron a participé à une nouvelle réunion du comité Cobra, chargé de répondre à des situations d'urgence, et a rappelé que de nouvelles inondations étaient à craindre.

«Des pluies sont attendues par intermittence la semaine prochaine», a-t-il dit. «Ces précipitations additionnelles feront monter le niveau des eaux souterraines et s'ajouteront à leur afflux lent dans les rivières», a ajouté le premier ministre conservateur.

De son côté, le dirigeant travailliste Ed Miliband a déclaré dans une interview publiée dimanche que le mauvais temps était dû au changement climatique et a pressé le gouvernement de traiter le réchauffement planétaire comme «une question de sécurité nationale».

Quelque 11 000 foyers étaient encore privés d'électricité dimanche, contre 140 000 la veille au matin, selon la compagnie Energy Networks Association (ENA).

La météo était dans l'ensemble clémente dimanche sur le Royaume-Uni, avant un retour prévu des précipitations lundi, mais dans des proportions moindres que ces derniers jours.

Selon l'agence pour l'environnement britannique, la situation générale «commence à s'améliorer avec le niveau des rivières qui se stabilise», mais les eaux pourraient encore monter dans quelques régions inondées.

«En raison d'une météo sans précédent ces dernières semaines, il est nécessaire d'inspecter, en un temps record, le système de protection contre les inondations en Angleterre», a encore estimé l'agence.

Le ministre de la Défense, Philip Hammond, a ainsi annoncé dimanche que les militaires allaient procéder à une «inspection rapide» dans un délai de cinq semaines, à compter du 24 février.

Plus de 3000 militaires ont été mobilisés pour venir en aide aux victimes des inondations et pour protéger maisons et digues, tandis que 5000 restent prêts à intervenir, a-t-il ajouté.

Quatre personnes ont été tuées cette semaine dans les intempéries au Royaume-Uni, pays qui essuie depuis décembre une série exceptionnelle de tempêtes.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer