Grèce: deux autres membres de l'Aube dorée emprisonnés

Deux membres du parti d'extrême droite ont témoigné pendant... (PHOTO GIORGOS MOUTAFIS, REUTERS)

Agrandir

Deux membres du parti d'extrême droite ont témoigné pendant plusieurs heures devant deux procureurs de la cour d'appel.

PHOTO GIORGOS MOUTAFIS, REUTERS

Associated Press
ATHÈNES

Deux autres législateurs membres de l'Aube dorée, un parti d'extrême droite de la Grèce, ont été emprisonnés en lien avec des accusations d'avoir joué un rôle clé au sein d'une organisation criminelle, et un troisième faisant face à des accusations similaires témoignera devant des procureurs dimanche.

Giorgos Yermenis et Panayiotis Iliopoulos ont témoigné pendant plusieurs heures devant deux procureurs de la cour d'appel. Yemenis, qui est aussi connu sous le nom de Kaiadas après avoir oeuvré comme bassiste pour un groupe de musique black metal, a été accusé par des témoins d'avoir entraîné des membres de l'Aube dorée à attaquer des migrants.

Un autre législateur, Efsathios Boukouras, témoignera dimanche. Outre le fait d'être membre de l'Aube dorée, il fait face à des accusations d'extorsion.

Trois autres législateurs, incluant le leader du parti, Nikos Michaloliakos, ont été emprisonnés depuis le mois d'octobre.

L'Aube dorée est représentée par 18 députés au sein du parlement grec, qui compte 300 sièges.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer