Frappe en Syrie: Trump a informé Xi au moment du dessert

«J'étais assis à table, (...) nous étions en... (REUTERS)

Agrandir

«J'étais assis à table, (...) nous étions en train de manger le dessert et nous avions le plus beau gâteau au chocolat que vous avez jamais vu, et le président Xi se régalait», a conté Donald Trump.

REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Donald Trump a raconté avoir informé le président chinois Xi Jinping, invité à sa résidence en Floride jeudi soir dernier, de la frappe américaine en Syrie au moment du dessert, autour «du plus beau gâteau au chocolat que vous avez jamais vu».

Dans une interview à la chaîne Fox Business diffusée mercredi, le président américain a raconté par le menu les circonstances entourant la frappe punitive américaine contre une base aérienne syrienne.

«J'étais assis à table, (...) nous étions en train de manger le dessert et nous avions le plus beau gâteau au chocolat que vous avez jamais vu, et le président Xi se régalait», a conté Donald Trump.

«Et j'ai reçu le message de mes généraux que nos navires étaient en place et les armes étaient prêtes. Qu'est-ce que vous faites ? On a décidé de lancer l'attaque, donc les missiles étaient en route. Et j'ai dit: "Monsieur le Président, laissez-moi vous expliquer quelque chose". C'était au moment du dessert», a-t-il poursuivi.

«Donc ce qui s'est passé c'est que j'ai dit (au président Xi) que nous venions juste de lancer 59 missiles», a-t-il encore expliqué. «Il (Xi Jinping) est resté silencieux durant 10 secondes, et il a demandé au traducteur de répéter... J'ai pensé que ce n'était pas bon signe. Et il m'a répondu: quiconque est si brutal et utilise des armes chimiques contre des jeunes enfants et des bébés, c'est OK. Il était d'accord avec moi».

Donald Trump a reçu jeudi et vendredi son homologue chinois Xi Jinping dans sa résidence de Mar-a-Lago, en Floride, pour ce qui était la première rencontre entre les deux hommes.

«Ah, et au fait, incroyable, vous savez, depuis des centaines de kilomètres, tous les missiles ont atteint leur cible, incroyable», s'est encore félicité le milliardaire, vantant les armes et technologies militaires américaines comme étant «cinq fois» meilleures que celles du reste du monde.

La frappe sur la Syrie, en réponse à une attaque chimique présumée du régime de Bachar al-Assad, a touché une base aérienne syrienne, mais selon la Russie, alliée de la Syrie, de nombreux missiles américains ont raté leur cible.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer