À New York, les jeunes délinquants ne seront plus traités comme des adultes

La nouvelle loi devrait permettre à la plupart... (Photo Seth Wenig, Archives AP)

Agrandir

La nouvelle loi devrait permettre à la plupart des jeunes délinquants de moins de 18 ans d'éviter les prisons pour adultes - notamment, à New York, la sinistre prison de Rikers Island.

Photo Seth Wenig, Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

L'État de New York va désormais traiter les délinquants de moins de 18 ans comme des enfants et non plus comme des adultes, mettant fin à une exception surprenante pour un État parmi les plus progressistes des États-Unis.

Après un long débat législatif, le gouverneur démocrate Andrew Cuomo a signé lundi la loi relevant l'âge de la responsabilité pénale à 18 ans pour les auteurs de crimes non violents, contre 16 auparavant. Son entrée en vigueur sera cependant graduelle, et ne prendra son plein effet qu'en octobre 2019.

Elle devrait permettre à la plupart des jeunes délinquants de moins de 18 ans d'éviter les prisons pour adultes - et notamment à New York la prison de Rikers Island de sinistre réputation - et d'être jugés par des juges pour enfants.

Bien que très progressiste dans de nombreux domaines, New York était jusqu'ici, avec la Caroline du Nord, le seul État américain à ne pas faire de distinction pour les jeunes de 16 et 17 ans, alors que les études ont montré que le taux de récidive et le passage à des crimes violents augmentaient radicalement lorsqu'ils étaient incarcérés avec des adultes.

Les études montraient aussi que les jeunes noirs et hispaniques étaient bien plus susceptibles d'être incarcérés que les jeunes blancs, représentant 72% des jeunes emprisonnés alors qu'ils ne constituent que 33% de leur population.

«En relevant l'âge de la responsabilité pénale, cette loi réduira la criminalité, la récidive et les coûts pour l'État, et nous aidera à tenir notre promesse d'aller vers plus de justice sociale et d'affirmer nos valeurs progressistes», a déclaré le gouverneur, qui avait fait venir pour l'occasion le frère d'un jeune emprisonné pendant des années et qui s'est suicidé en 2015, à l'âge de 22 ans, Kalief Browder.

Le cas de ce jeune Noir, arrêté à 16 ans pour un vol qu'il avait toujours nié et qui avait passé trois ans à Rikers Island en attente de son procès, avait révélé au public les défaillances du système carcéral et les conséquences de l'emprisonnement des jeunes.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer