New York aidera les immigrés clandestins menacés par le décret Trump

Le projet offrira une aide juridique pour protéger... (Photo KENA BETANCUR, AFP)

Agrandir

Le projet offrira une aide juridique pour protéger les immigrés notamment ceux sous le coup d'une procédure d'expulsion.

Photo KENA BETANCUR, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

L'État de New York va mettre en place une cellule dédiée à l'aide juridique aux immigrés, particulièrement les clandestins, dotée d'un million de dollars de financement public et privé et qui associera services publics, fondations et associations.

Le Liberty Defense Project sera coordonné par le bureau des nouveaux Américains, service de l'exécutif de l'État de New York, et impliquera deux fondations, la Carnegie Corporation of New York et la fondation Ford, a annoncé vendredi le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, dans un communiqué.

Sera aussi associé au projet un réseau de 182 associations et organisations, ainsi que des cabinets d'avocats privés, des services juridiques d'universités et des barreaux, qui offriront leurs services à titre gracieux pour les immigrés «menacés par les récents changements en matière d'immigration», selon le communiqué.

Il s'agira notamment de porter assistance à des personnes sous le coup d'une procédure d'expulsion.

Plus de 200 avocats et juristes se sont portés volontaires et certains d'entre eux vont sillonner l'État pour «aider les immigrés à connaître leurs droits».

«New York est une lueur d'espoir et une opportunité pour tous et les immigrés ont toujours été partie intégrante de ce qui fait cet État», a commenté Andrew Cuomo, cité dans le communiqué.

Le projet, que le gouverneur présente comme le premier du genre, «offrira une aide juridique pour protéger les immigrés et s'assurer que l'État fait bien honneur aux valeurs incarnées par la dame dans notre baie», a-t-il ajouté, en référence à la Statue de la Liberté.

L'association de défense des minorités Make the Road New York a salué cette initiative, mais estimé, dans un communiqué, que le montant annoncé était bien loin des 19 millions qu'elle estime être nécessaire pour répondre aux besoins en matière d'aide juridique.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer