John McCain: «C'est comme ça que les dictateurs commencent»

«Quand on regarde l'histoire, la première chose que... (Photo BRENDAN SMIALOWSKI, Agence France-Presse)

Agrandir

«Quand on regarde l'histoire, la première chose que font les dictateurs c'est de museler la presse», a déclaré le sénateur.

Photo BRENDAN SMIALOWSKI, Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
WASHINGTON

Le sénateur républicain John McCain dit qu'une presse libre est vitale pour «préserver la démocratie telle que nous la connaissons».

L'ancien candidat à la présidence a aussi mis en garde ceux qui font des efforts pour museler la presse, en disant que «c'est comme ça que les dictateurs commencent.»

Le sénateur de l'Arizona a fait ces commentaires lors d'une entrevue pour le réseau NBC, l'animateur lui avait demandé  comment il se sentait au sujet du tweet du président Donald Trump critiquant «les faux médias d'information» qui sont «l'ennemi du peuple américain».

John McCain a souligné que les politiciens avaient besoin d'une presse libre.

Il a dit: «Quand on regarde l'histoire, la première chose que font les dictateurs c'est de museler la presse.»

Le sénateur américain a précisé qu'il ne dit pas que Donald Trump essaie d'être un dictateur, avant d'ajouter que «nous devons apprendre les leçons de l'Histoire».




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer