Bambin tué par un alligator à Disney World: le rapport publié

Plusieurs clients du complexe hôtelier ont révélé avoir... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Plusieurs clients du complexe hôtelier ont révélé avoir vu l'alligator nager dans la lagune peu de temps avant que l'animal n'attaque Lane Grave.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mike Schneider
Associated Press
Orlando

Le père du garçon de deux ans tué en juin par un alligator au parc d'attractions Walt Disney World, en Floride, a mis sa main jusque dans la gueule de l'animal en tentant de sauver l'enfant, selon un rapport rendu public lundi.

Le document de la commission de protection des poissons et de la faune de la Floride indique que l'alligator de deux mètres a mordu le petit Lane Grave à la tête alors que ce dernier se penchait vers la surface de l'eau de la lagune située sur le terrain du complexe hôtelier Disney's Grand Floridian Resort. Le bambin originaire du Nebraska amassait du sable dans le but de façonner un château.

Le décès de Lane a été provoqué par une grave morsure et la noyade, statue le rapport final de la commission, qui a par ailleurs classé la mort du petit garçon dans la catégorie des attaques prédatrices.

Dans son propre rapport, le bureau du shérif du comté d'Orange a dit considérer le cas comme un accident.

Plusieurs clients du complexe hôtelier ont révélé avoir vu l'alligator nager dans la lagune peu de temps avant que l'animal n'attaque Lane Grave. Alfred Smith, qui était en vacances, a dit avoir photographié le reptile à partir du balcon de sa chambre d'hôtel environ une heure et demie plus tôt.

M. Smith a aperçu des enfants qui jouaient dans l'eau peu profonde un peu plus tard. Il est alors sorti pour aller les avertir du danger, mais il a entendu le cri de la mère de Lane avant de pouvoir se rendre sur les lieux, indique le rapport de la commission de protection des poissons et de la faune.

Une autre touriste, Shawna Giacomini, a raconté aux enquêteurs que ses deux filles avaient vu l'alligator à moins de deux mètres de la berge 45 minutes avant l'incident. L'aînée a informé un employé de Disney, qui a ensuite mis au courant l'un de ses collègues. La famille s'est rendue dans un commerce voisin. Quand elle est revenue, Lane avait déjà été attaqué, d'après la commission.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer