Le soldat qui a narré la mort de Ben Laden doit 6,8 millions au gouvernement

Écrit sous le pseudonyme de Mark Owen et... (PHOTO AP)

Agrandir

Écrit sous le pseudonyme de Mark Owen et publié en 2012, le livre intitulé No Easy Day est devenu un livre à succès. Ci-dessus, l'uniforme des soldats qui ont mené l'opération pour abattre Ben Laden.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Un ancien soldat d'élite américain des Navy Seals, auteur d'un livre sur l'opération commando ayant tué Oussama Ben Laden, versera 6,8 millions de dollars au gouvernement fédéral pour ne pas être poursuivi, a indiqué vendredi à l'AFP son avocat.

Le livre No Easy Day... (Photo La Presse Canadienne) - image 1.0

Agrandir

Le livre No Easy Day

Photo La Presse Canadienne

Selon cet accord à l'amiable durement négocié, le Pentagone renonce à obtenir une condamnation pénale de Matthew Bissonnette, auquel l'état-major reproche d'avoir révélé des détails sensibles sans l'aval de sa hiérarchie, a précisé Robert Luskin.

Concrètement, M. Bissonnette se retrouve dépossédé de tous ses revenus - passés ou futurs - tirés de son livre, ainsi que des cachets qu'il a touchés lors de conférences.

Écrit sous le pseudonyme de Mark Owen et publié en 2012, le livre intitulé No Easy Day est en effet devenu un livre à succès.

Mais l'ouvrage a été dénoncé par le Pentagone comme contenant des informations classées secret-défense sur le raid contre Oussama Ben Laden en mai 2011 à Abbottabad au Pakistan.

Le gouvernement américain avait donc lancé des poursuites à l'encontre de l'ancien militaire, dont le livre a également entamé la réputation de discrétion des Navy Seals, corps d'élite de la Marine américaine traditionnellement tenu au plus grand secret.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer