Séisme de 5,2 en Californie: le plus fort en deux ans, mais pas de dégâts

C'est le plus fort séisme en Californie depuis... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

C'est le plus fort séisme en Californie depuis août 2014, quand un tremblement de terre de magnitude 6, le plus puissant dans la région depuis un quart de siècle, avait heurté le nord de l'État, dans la région viticole de la Napa Valley.

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LOS ANGELES

Le sud de la Californie a été secoué vendredi par un tremblement de terre de magnitude 5,2, le plus important depuis 2014 dans cet État de l'Ouest américain, mais il n'a fait ni dégâts ni blessés, selon les autorités.

Le séisme a eu lieu vers 1 h (5h à Montréal) dans le parc naturel Anza Borrego Desert State Park, à l'est de San Diego, selon les services géologiques fédéraux (USGS).

La secousse a été ressentie à des centaines de kilomètres à la ronde, jusqu'à Los Angeles ou San Bernardino, ainsi qu'au Mexique.

Parmi ceux qui ont ressenti la secousse de vendredi, le skater professionnel Tony Hawk a tweeté: «tremblement de terre ! On aurait dit qu'un bus percutait notre maison !».

C'est le plus fort séisme en Californie depuis août 2014, quand un tremblement de terre de magnitude 6, le plus puissant dans la région depuis un quart de siècle, avait heurté le nord de l'État, dans la région viticole de la Napa Valley.

Il avait entraîné la mort d'une femme tandis que deux autres personnes avaient été grièvement blessées.

En mars 2014, un tremblement de terre de 5,1 s'était aussi produit à La Habra, en banlieue de Los Angeles.

Dans un périmètre de 10 km autour de l'épicentre de vendredi, c'est le plus fort depuis 2010 quand un séisme de 5,4 s'était produit.

Le séisme de vendredi a été provoqué par la faille de San Jacinto, moins célèbre que celle de «San Andreas», également en Californie et qui pourrait, selon les experts, provoquer un «big one», un tremblement de terre majeur.

La célèbre sismologue américaine Lucy Jones a tweeté vendredi que la faille de «San Jacinto est historiquement la plus active du sud de la Californie», ajoutant qu'il y avait déjà eu au même endroit des séismes de magnitude 6 en 1937 et 5,3 en 1980.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer