Un haut diplomate américain condamné à la prison pour voyeurisme

L'homme de 45 ans «filmait les femmes au... (PHOTO ANDREW HARRER, ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

L'homme de 45 ans «filmait les femmes au moment où elles se déshabillaient, en saisissant leurs moments les plus intimes et privés, dans leur chambre à coucher ou leur salle de bain», a relaté le ministère américain de la Justice dans un communiqué.

PHOTO ANDREW HARRER, ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Un haut fonctionnaire du département d'État américain, spécialisé dans l'antiterrorisme, a été condamné mercredi à 32 mois de prison pour avoir, durant trois ans, subrepticement filmé avec son téléphone intelligent des femmes surprises dans leur intimité.

À la nuit tombée, sous prétexte de promener son chien, Daniel Rosen se postait dans les contre-allées et les arrière-cours des maisons résidentielles de Washington, se fondant dans la pénombre.

L'homme de 45 ans «filmait les femmes au moment où elles se déshabillaient, en saisissant leurs moments les plus intimes et privés, dans leur chambre à coucher ou leur salle de bain», a relaté le ministère américain de la Justice dans un communiqué.

«Certaines de ces femmes avaient des stores ou des rideaux tirés, mais Rosen se débrouillait pour placer son téléphone cellulaire devant les petites ouvertures et les interstices entre les lattes pour faire ses enregistrements», a précisé le ministère.

Sur le réseau social professionnel LinkedIn, Daniel Rosen était présenté comme un «directeur de l'antiterrorisme, des projets et programmes» au département d'État, supervisant un budget de 300 millions de dollars.

Prestigieuse institution dont les agents représentent les États-Unis dans le premier réseau diplomatique mondial, le département d'État est très attaché à sa réputation.

Cela ne l'a pas empêché d'être éclaboussé par des affaires de prostitution ou de trafic de drogue impliquant certains de ses fonctionnaires à l'étranger, à l'époque où Hillary Clinton était secrétaire d'État.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer