Syrie: pas de soldats placés au front, assure Obama

Le président américain Barack Obama assure que les États-Unis ne placeront pas... (ARCHIVES AFP)

Agrandir

ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Crise dans le monde arabe

International

Crise dans le monde arabe

Consultez notre dossier complet sur les soulèvements populaires dans le monde arabe. »

Josh Lederman
Associated Press
Newark

Le président américain Barack Obama assure que les États-Unis ne placeront pas leurs troupes au front en Syrie contre le groupe armé État islamique, malgré sa décision de déployer des forces spéciales au sol.

Dans sa première intervention depuis l'annonce du déploiement de moins de 50 hommes pour contribuer à la coordination entre les forces de la coalition et les combattants locaux, M. Obama a précisé qu'il s'agissait simplement d'un prolongement de l'intervention américaine.

Il a ajouté que les États-Unis avaient déjà mené de telles missions spéciales en Syrie par le passé.

Le président a indiqué que les troupes américaines ne combattraient pas en Syrie comme elles l'ont fait pendant la guerre en Irak avec des «bataillons et de l'occupation». Cela ne règlerait pas le problème en Syrie, selon lui.

Les commentaires de M. Obama, qui était en entrevue au réseau américain NBC, surviennent trois jours après que la Maison-Blanche eut annoncé l'envoi de forces spéciales pour aider les troupes kurdes et arabes dans le nord de la Syrie.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer