Des républicains gênés par les dons d'un leader suprémaciste

Dylann Roof (ci-dessus), tueur présumé de neuf membres... (PHOTO LASTRHODESIAN.COM/AFP)

Agrandir

Dylann Roof (ci-dessus), tueur présumé de neuf membres de la communauté afro-américaine dans une église historique de Charleston, en Caroline du Sud, semble avoir créé un site sur lequel il écrivait avoir découvert des chiffres sur les violences perpétrées par les Noirs contre les Blancs sur le site de l'organisation d'Earl Holt.

PHOTO LASTRHODESIAN.COM/AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Trois candidats à la Maison-Blanche figurent parmi les nombreux républicains à avoir reçu des dons du chef d'un groupe suprémaciste blanc américain, cité par l'auteur présumé du massacre de Charleston la semaine dernière.

Le sénateur du Texas Ted Cruz a indiqué dimanche, via un porte-parole au quotidien britannique The Guardian, qu'il rembourserait les 8500 $ de dons reçus depuis 2012 de Earl Holt III, président du Council of Conservative Citizens (CofCC), une organisation promouvant la suprématie des Blancs sur les Noirs et qualifiée d'extrémiste et raciste par le Southern Povery Law Center, qui suit de tels groupes aux États-Unis.

> Réagissez sur le blogue de Richard Hétu

Ces dons sont déclarés publiquement auprès de la Commission fédérale électorale, mais n'ont été détectés que dimanche soir par le Guardian.

Earl Holt a donné des dizaines de fois à de très nombreux candidats ces dernières années, dont des sénateurs, des membres de la Chambre des représentants, pour un total d'au moins 56 000 $, selon des chiffres officiels agrégés par le Center for Responsive Politics.

Deux autres candidats actuels à la Maison-Blanche font partie des bénéficiaires de petites sommes: l'ancien sénateur de Pennsylvanie Rick Santorum (1500 $) et le sénateur du Kentucky Rand Paul (1750 $).

Le comité politique de Rand Paul, RandPAC, va faire don de ces montants au fonds d'aide aux victimes de la tuerie de l'église de Charleston, a indiqué lundi dans un communiqué Doug Stafford, proche conseiller de Rand Paul.

«Le sénateur Santorum ne cautionne ni ne respecte aucun commentaire raciste ou haineux, d'aucune sorte, point final», a par ailleurs indiqué au Guardian Matthew Beynon, porte-parole de Rick Santorum, sans préciser si les dons seraient remboursés.

Dylann Roof, tueur présumé de neuf membres de la communauté afro-américaine dans une église historique de Charleston, en Caroline du Sud, semble avoir créé un site sur lequel il écrivait avoir découvert des chiffres sur les violences perpétrées par les Noirs contre les Blancs sur le site de l'organisation d'Earl Holt.

Earl Holt, dans un communiqué sur son site, a indiqué que son organisation ne pouvait pas être tenue «responsable des actes de cet individu dérangé simplement parce qu'il a obtenu des informations exactes sur notre site».

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer