Neuf débats télévisés pour les primaires républicaines

Jeb Bush (notre photo), frère et fils d'anciens... (PHOTO PHIL COALE, AP)

Agrandir

Jeb Bush (notre photo), frère et fils d'anciens présidents américains, a annoncé qu'il explorait «activement» la possibilité d'une candidature, et Mitt Romney a laissé entendre qu'il pourrait à nouveau se présenter. Au total, plus d'une douzaine de républicains pourraient se lancer.

PHOTO PHIL COALE, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
WASHINGTON

Les candidats républicains à l'investiture présidentielle américaine en 2016 auront moins d'occasions de se déchirer en public qu'en 2012, le parti ayant annoncé que seuls neuf débats seraient autorisés, contre une vingtaine il y a quatre ans.

Le comité national républicain (RNC) a annoncé vendredi avoir mis de l'ordre dans l'organisation des débats des primaires, en en autorisant neuf entre août 2015 et le 1er mars 2016.

Lors de la course à l'investiture de 2012, 23 débats avaient eu lieu, parfois à quelques jours d'intervalle, ce qui avait contribué à affaiblir les candidats favoris, à commencer par celui qui avait remporté les primaires, Mitt Romney.

Cette année, le premier débat aura lieu en août dans l'Ohio et sera diffusé sur la chaîne d'informations conservatrice Fox News.

Suivront des débats en septembre (Californie, CNN), octobre (Colorado, CNBC), novembre (Wisconsin, Fox News), décembre (Nevada, CNN), janvier (Iowa, Fox News), puis trois débats en février, dans les trois États qui voteront en premier pour les primaires (New Hampshire, ABC; Caroline du Sud, CBS; Floride, NBC/Telemundo).

Trois débats supplémentaires pourront éventuellement être organisés ensuite, a indiqué le parti.

Mercredi, les républicains avaient aussi annoncé avoir avancé à la semaine du 18 juillet 2016 la convention d'investiture présidentielle, alors que celle-ci avait traditionnellement lieu fin août ou début septembre.

La compression du calendrier des primaires permettra au candidat officiel de consacrer plus de temps et de ressources à combattre le candidat démocrate.

Le calendrier exact des primaires n'a pas encore été fixé. La présidentielle aura lieu en novembre 2016.

En 2012, Mitt Romney avait pendant de longs mois été attaqué sur sa droite par ses nombreux rivaux conservateurs. Les primaires avaient duré de janvier à juin 2012, et Mitt Romney n'avait été investi que le 30 août 2012.

Jeb Bush, frère et fils d'anciens présidents américains, a annoncé qu'il explorait «activement» la possibilité d'une candidature, et Mitt Romney a laissé entendre qu'il pourrait à nouveau se présenter. Au total, plus d'une douzaine de républicains pourraient se lancer.

Côté démocrate, aucun calendrier n'a encore été fixé, et Hillary Clinton est à ce stade la favorite pour l'investiture.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer