Les républicains choisissent Cleveland pour 2016

En 2012, les républicains avaient tenu leur convention... (PHOTO SCOTT AUDETTE, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

En 2012, les républicains avaient tenu leur convention présidentielle à Tampa en Floride. Mitt Romney était alors le candidat face à Barack Obama.

PHOTO SCOTT AUDETTE, ARCHIVES REUTERS

Agence France-Presse
WASHINGTON

La ville de Cleveland, dans l'Ohio, a été choisie mardi par le Parti républicain pour accueillir la convention d'investiture du prochain candidat à la présidentielle américaine, à l'été 2016, a annoncé le président du parti sur la chaîne Fox News.

La sélection, effectuée par un comité du parti, doit encore être ratifiée par les instances du parti en août à Chicago.

«On est très enthousiastes pour Cleveland, pour l'Ohio et pour l'avenir de notre parti dans l'Ohio, pour lequel nous avons investi beaucoup d'argent», a dit Reince Priebus, président du comité national républicain (RNC).

L'Ohio est l'un des États les plus disputés des élections présidentielles américaines. Barack Obama y a gagné en 2012 et 2008, mais George W. Bush avait remporté l'État en 2004 et 2000.

Dallas, dans l'État conservateur du Texas, était l'autre ville en lice.

En 2012, les républicains avaient tenu leur convention présidentielle à Tampa en Floride. Mitt Romney était alors le candidat face à Barack Obama.

Environ 50 000 personnes s'étaient rendues à Tampa pendant les quatre jours de la convention, qui se tient traditionnellement du lundi au jeudi.

Mais en 2016, les républicains veulent avancer de près de deux mois leur convention, à partir du 27 juin ou du 18 juillet 2016 au lieu de fin août ou début septembre, de façon à rétrécir la période des primaires et lancer leur candidat dès le début de l'été. Les primaires devraient commencer en février 2016, l'élection présidentielle étant fixée au 8 novembre 2016.

Deux ans avant l'échéance, aucun candidat ne se dégage chez les républicains.

Selon une enquête de l'institut de l'Université Quinnipiac publiée mardi, le sénateur Rand Paul (Kentucky), les gouverneurs Chris Christie (New Jersey) et Scott Walker (Wisconsin), les anciens gouverneurs Mike Huckabee (Arkansas) et Jeb Bush (Floride), les sénateurs Ted Cruz (Texas) et Marco Rubio (Floride) et le représentant Paul Ryan (Wisconsin), ancien colistier de Mitt Romney, recueillent entre 11 et 6 % des intentions de vote.

Tous perdraient largement face à la démocrate Hillary Clinton, selon le sondage.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer