La Chambre presse Obama d'envoyer des armes létales en Ukraine

La Chambre des représentants a massivement voté lundi en faveur d'une... (Photo: AFP)

Agrandir

Photo: AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Ukraine
Ukraine

Née en novembre de la volte-face du pouvoir, qui a renoncé à un rapprochement avec l'UE pour signer un accord avec Moscou, la contestation ukrainienne s'est depuis muée en révolte contre le président Ianoukovitch. Une crise qui plonge l'Ukraine au bord de la guerre civile, alors que les affrontements entre opposants et forces de l'ordre ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés. »

Agence France-Presse
Washington

La Chambre des représentants a massivement voté lundi en faveur d'une résolution exhortant le président américain Barack Obama à fournir à l'Ukraine des armes létales pour se défendre contre l'«agression» russe.

La résolution 348-48 a été approuvée par une majorité de républicains et de démocrates, accentuant la pression sur l'administration Obama pour qu'elle cesse de temporiser sur la fourniture d'armes et de matériel militaire lourd aux forces de Kiev.

La Maison-Blanche a annoncé ce mois-ci la livraison à l'Ukraine pour 75 millions de dollars d'équipements militaires non-létaux.

Mais le chef d'état-major des armées Martin Dempsey a dit lors d'une audition devant la commission des Forces armées du Sénat qu'il allait «impérativement examiner la fourniture d'une aide létale», alors que le secrétaire à la Défense Ashton Carter a affirmé lors de son audience de confirmation qu'il était lui aussi «enclin» à oeuvrer en ce sens.

La résolution de lundi exhorte Barack Obama à fournir à l'Ukraine des «systèmes d'armes de défense létales» qui permettraient d'améliorer la capacité de l'Ukraine à «défendre sa souveraineté territoriale de l'agression injustifiée et continue de la Fédération de Russie.»

Le président de la Chambre John Boehner a décrit ce vote comme une incitation à agir et a dit que le Congrès était largement favorable à d'avantage de soutien militaire.

«Sans l'action de cette administration, l'agression russe restera non maîtrisée», a t-il déclaré après le vote.

Le démocrate Eliot Engel, principal défenseur de la résolution, a déclaré à ses collègues qu'il était temps de cesser de traiter la crise en Ukraine «comme un conflit lointain».

«Cette guerre a fait des milliers de morts, des dizaines de milliers de blessés, un million de personnes déplacées, et commence à menacer la stabilité de l'Europe post-Guerre froide», a affirmé Eliot Engel, ajoutant que le président russe Vladimir Poutine était en train de «nous renvoyer à ... l'époque sombre de la Guerre froide.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer