L'Ukraine restreint l'accès à son territoire pour les Russes

À partir du 1er mars, les Russes désirant... (PHOTO  ALEXEY KRAVTSOV, ARCHIVES AFP)

Agrandir

À partir du 1er mars, les Russes désirant voyager en Ukraine ne pourront plus utiliser leur passeport intérieur, ils devront présenter un véritable passeport. Ci-dessus, un citoyen russe brandit son passeport lors d'une manifestation devant le consulat de Russie à Odessa, dans le sud de l'Ukraine, le 25 janvier.

PHOTO ALEXEY KRAVTSOV, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Ukraine
Ukraine

Née en novembre de la volte-face du pouvoir, qui a renoncé à un rapprochement avec l'UE pour signer un accord avec Moscou, la contestation ukrainienne s'est depuis muée en révolte contre le président Ianoukovitch. Une crise qui plonge l'Ukraine au bord de la guerre civile, alors que les affrontements entre opposants et forces de l'ordre ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés. »

Agence France-Presse
KIEV

Les autorités ukrainiennes ont annoncé mardi des mesures visant à limiter considérablement l'accès à l'Ukraine pour les Russes à partir de mars, sur fond de regain de violences dans l'Est prorusse du pays.

À partir du 1er mars, les Russes désirant voyager en Ukraine ne pourront plus utiliser leur passeport intérieur, équivalent en Russie d'une carte d'identité, a annoncé dans un communiqué le gouvernement ukrainien.

Cette mesure risque de réduire considérablement le nombre de ressortissants russes pénétrant en Ukraine, alors que presque trois quarts d'entre eux n'ont pas de véritable passeport, selon un sondage du centre indépendant Levada.

Une résolution du gouvernement ukrainien adoptée vendredi et publiée mardi a ainsi retiré les passeports intérieurs et les certificats de naissance des mineurs de la liste des documents russes valables lors des contrôles à la frontière.

«Cela nous permettra de renforcer considérablement les contrôles (frontaliers) et d'assurer la sécurité nationale de l'Ukraine», a déclaré mardi le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk.

Jusqu'à présent, les Russes pouvaient circuler en Ukraine et y séjourner pendant une durée maximale de 90 jours sur la seule base de leur passeport intérieur ou du certificat de naissance pour les mineurs.

La décision de Kiev pourrait avoir des conséquences pour plusieurs millions de Russes, particulièrement au niveau des frontières orientales de l'Ukraine où de nombreuses familles vivent des deux côtés de la frontière.

Selon une étude du centre indépendant Levada publiée en avril 2014, seuls 28 % des citoyens russes possèdent un passeport international. Cette même étude avait révélé que 76 % des Russes n'ont jamais voyagé en dehors des frontières de l'ex-Union soviétique.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Kiev attend des armes américaines

    Ukraine

    Kiev attend des armes américaines

    Le pouvoir ukrainien espère recevoir des armes des États-Unis, qui réfléchissent à cette hypothèse, deux jours avant la visite du secrétaire d'État... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer