La Crimée aux urnes pour les élections régionales

Les habitants de la Crimée, la péninsule ukrainienne bordant la mer Noire... (Photo REUTERS)

Agrandir

Photo REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Ukraine
Ukraine

Née en novembre de la volte-face du pouvoir, qui a renoncé à un rapprochement avec l'UE pour signer un accord avec Moscou, la contestation ukrainienne s'est depuis muée en révolte contre le président Ianoukovitch. Une crise qui plonge l'Ukraine au bord de la guerre civile, alors que les affrontements entre opposants et forces de l'ordre ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés. »

Sur le même thème

Associated Press
SIMFEROPOL, Ukraine

Les habitants de la Crimée, la péninsule ukrainienne bordant la mer Noire annexée par la Russie en mars, votent pour élire les représentants de leur parlement régional au cours d'un scrutin devant être dominé par les partisans du président russe Vladimir Poutine.

Un porte-parole du Conseil national de sécurité ukrainienne, Volodimir Poliovyi, a indiqué dimanche à la presse que Kiev considérait l'élection comme illégale et que les personnes organisant le scrutin pourraient être accusées de s'être emparées de pouvoir de l'État, ce qui peut entraîner une peine allant jusqu'à 10 ans de prison.

Selon des informations diffusées en Crimée, les sondages indiquent que le Parti Russie unie, la principale formation soutenant Poutine au Parlement russe, devrait rafler la majorité des 100 sièges du parlement régional. Les partis Russie juste et libéral-démocrate, qui appuient aussi l'homme fort du Kremlin, devraient eux aussi réaliser des gains, tout comme le Parti communiste.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer