Comment grandira le petit prince ?

Le 22 juin 1982, la princesse Diana et... (PHOTO JOHN REDMAN, AP)

Agrandir

Le 22 juin 1982, la princesse Diana et le prince Charles quittent l'hôpital St Mary avec leur nouveau-né William.

PHOTO JOHN REDMAN, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monarchie
Monarchie

Restez à l'affût des dernières nouvelles sur les rois, les reines, les princes et autres membres des diverses monarchies encore en vigueur dans le monde. »

Le duc et la duchesse de Cambridge feront quelle sorte de parents ? Quels éléments de la tradition seront conservés ou jetés avec l'eau du bain ? Le futur souverain sera-t-il confié à une nounou ? Fréquentera-t-il la garderie ? L'arrière-petit-fils d'Élisabeth II, même s'il naît à une époque de monarchie modernisée, arrive au monde avec des millions d'yeux curieux et analytiques braqués sur lui.

Kate et William, parents modernes

Selon Estelle Bouthillier, spécialiste québécoise de la monarchie britannique, il serait étonnant que le couple royal se comporte autrement qu'en parents bien de leur temps. «Ils vont agir comme n'importe quel autre jeune couple en 2013, avec des ratés, des bons coups et trop de gens pour les conseiller ! Je suis convaincue qu'ils seront très près de leur fils. Mais à un moment donné, ils n'auront pas le choix et devront avoir une nounou pour s'en occuper, quand ils reprendront leurs fonctions officielles. S'ils visitent une école ou un hôpital, l'enfant ne va pas suivre, mais ils vont le retrouver à la fin de la journée.»

Allaitera, allaitera pas ?

Diana a allaité William et Harry. La reine Élisabeth II a elle aussi allaité ses quatre enfants. Tout indique que Kate, une jeune femme bien de son temps, suivra leurs traces, pense Estelle Bouthillier. «Je suis convaincue qu'en tant que jeune femme moderne, elle va vouloir tenter l'expérience.» La rumeur veut que la duchesse de Cambridge aille se remettre de son accouchement au domicile de Berkshire de ses parents. Elle aura donc tout le loisir de décider si oui ou non, elle allaitera l'arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-petit-fils de la reine Victoria.

Mais l'allaitement n'a pas toujours été de mise, chez les mamans de la monarchie britannique.

Dans les siècles précédents, la majorité des bébés royaux étaient confiés à des nourrices, peu après leur naissance. Les femmes des rois étaient quant à elles des figures symboliques, dont la fonction était d'assurer la pérennité de la dynastie, surtout dans les périodes où la mortalité infantile était élevée. Puisque l'allaitement est un moyen de contraception, celles-ci pouvaient accomplir leur devoir en confiant leurs petits à des nourrices.

La reine Élisabeth II en compagnie de son... (PHOTO ARCHIVES AFP) - image 2.0

Agrandir

La reine Élisabeth II en compagnie de son mari le prince Phillip et de leurs trois enfants, le prince Charles (à droite), la princesse Anne (à gauche) et le prince Andrew (au centre), en septembre 1960.

PHOTO ARCHIVES AFP

Comme Mamie Diana

«La naissance royale fut entourée d'une telle fanfare que la princesse eut l'impression que toute l'Angleterre accouchait pour elle.» C'est ainsi que Tina Brown a décrit l'arrivée au monde du prince William dans la biographie Diana, chronique intime.

Trente et un ans plus tard, l'histoire se répète. Mais quels enseignements de la regrettée Di les futurs parents garderont-ils ?

«Diana n'était pas princesse de naissance et même si elle a vécu les 18 premières années de sa vie dans l'aristocratie, elle a connu une liberté qu'elle a voulu transmettre à ses enfants», rappelle Estelle Bouthillier. Diana, qui ne voulait pas élever ses fils en petits princes, a insisté pour voyager avec ses petits, qu'elle a initiés à la file d'attente chez McDonald's, aux parcs d'attractions. Elle a aussi fait sourciller la reine en les amenant avec elle lors de ses visites de refuges de sans-abri.

«La monarchie est dans une phase de modernité. Avec la nouvelle génération, on devrait assister à d'autres changements», pense Estelle Bouthillier.

La duchesse de Cambridge Kate.... (PHOTO OLIVIA HARRIS, AFP) - image 3.0

Agrandir

La duchesse de Cambridge Kate.

PHOTO OLIVIA HARRIS, AFP

La reine, comme maman

Au palais de Buckingham, on n'élève plus les enfants comme à l'époque où Élisabeth est devenue reine d'Angleterre, rappelle Estelle Bouthillier. «Charles et Anne, les deux premiers enfants d'Élisabeth et Phillip, voyaient leur mère une demi-heure à l'heure du bain. La reine leur donnait un bisou et retournait ensuite au travail. Par contre, elle a fait les choses de façon complètement différente avec Edward et Andrew. Sur les photos, on les voit autour de son bureau, qui s'amusent avec leurs joujoux...»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1607523:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer