Le Washington Post soutient Hillary Clinton

La candidate démocrate prend la parole devant ses... (photo Brendan Smialowski, AFP)

Agrandir

La candidate démocrate prend la parole devant ses partisans réunis au Palais de l'Agriculture à Pueblo, au Colorado, le 12 octobre. Hillary Clinton peut compter aujourd'hui sur le soutien du prestigieux quotidien de la capitale américaine, le Washington Post ayant annoncé qu'il espérait la voir accéder à la Maison-Blanche.

photo Brendan Smialowski, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Maison-Blanche 2016

International

Maison-Blanche 2016

Qui succédera à Barack Obama ? Consultez notre dossier sur l'élection présidentielle américaine de 2016. »

Agence France-Presse
WASHINGTON

Le Washington Post a annoncé jeudi, dans la foulée d'autres journaux américains, qu'il soutenait à la présidentielle la candidature d'Hillary Clinton, affirmant être autant impressionné par les compétences de la démocrate qu'inquiet par la perspective de voir le républicain Donald Trump à la Maison-Blanche.

« Hillary Clinton a le potentiel pour être une excellente présidente des États-Unis, et nous la soutenons sans hésitation », écrit dans un éditorial le prestigieux quotidien américain.



« Mais nous n'annonçons pas ce soutien simplement parce que l'opposant de Mme Clinton est effrayant », ajoute le journal qui mentionne d'ailleurs très peu le milliardaire.

La candidate du Parti démocrate « est tenace, résistante, déterminée et intelligente », estime le Washington Post, jugeant que ses points forts l'emportent sur ses points faibles ou ses erreurs du passé.

« Elle a une expérience du pouvoir exécutif. Elle ne met pas ses sentiments devant sa fonction. Elle est bien positionnée pour obtenir quelque chose », écrit le quotidien.

Mais « nous ne sommes pas aveugles », note le Washington Post.

Le journal reconnaît que « beaucoup d'Américains n'aiment pas ou ne font pas confiance à Mme Clinton. Ces sentiments négatifs reflètent pour une part l'implacable sectarisme politique du pays, pour une autre part les attaques malhonnêtes dont elle est la cible depuis des décennies, et pour une troisième part ses véritables erreurs, faiblesses et failles ».

La campagne de Donald Trump est en difficulté depuis la publication le 7 octobre d'une vidéo dans laquelle il tient des propos dégradants à l'égard des femmes. Mercredi, plusieurs femmes l'ont accusé de harcèlement sexuel, ce que l'intéressé a nié.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer