Trump en «excellente santé» selon son médecin

Le candidat républicain à la présidentielle américaine Donald... (photo MANDEL NGAN, AFP)

Agrandir

Le candidat républicain à la présidentielle américaine Donald Trump salue ses partisans de deux pouces en l'air alors qu'il monte sur la scène du Memorial Civic Center de Canton, dans l'Ohio, le 15 septembre.

photo MANDEL NGAN, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Maison-Blanche 2016

International

Maison-Blanche 2016

Qui succédera à Barack Obama ? Consultez notre dossier sur l'élection présidentielle américaine de 2016. »

Brigitte DUSSEAU
Agence France-Presse
WASHINGTON

Le candidat républicain à la présidentielle américaine Donald Trump est « en excellente santé », a annoncé jeudi son médecin traitant, détaillant les résultats d'un récent examen médical.

Ce courrier d'une page, transmis par l'équipe de campagne de Trump, précise qu'il pèse 236 livres pour 6'3'', détaille son taux de cholestérol (169), triglycérides (61), sa tension artérielle (11,6/7). Il ajoute que sa dernière coloscopie date de juillet 2013 et était normale, tout comme une radio des poumons en avril 2016 et un électrocardiogramme en décembre 2014.

« En résumé, M. Trump est en excellente santé », écrit le médecin Harold Bornstein, le même qui en 2015 avait écrit à la hâte quatre paragraphes pour affirmer que M. Trump serait le président élu en meilleure santé de l'histoire.

Mais les Américains attendaient surtout de voir Donald Trump au Dr Oz Show, émission médicale quotidienne très populaire animée depuis 2009 par un chirurgien superstar, Mehmet Oz. L'audience est largement féminine, un électorat que Trump peine à convaincre.

Trump, ancienne vedette de télé-réalité, qui avait enregistré l'émission mercredi, y est assis à la gauche du médecin.

Celui-ci énumère une liste de problèmes potentiels, auxquels Trump répond par la négative. Le médecin lui demande ensuite pourquoi il ne rend pas public son bilan de santé, s'il est si bon.

« Je n'ai pas de problème à le faire », répond le milliardaire. « Je l'ai là. Dois-je le faire ? Ça m'est égal », ajoute-t-il. Et, très théâtral, il sort de sa poche intérieure deux feuilles de papier pliées en trois, dont l'une contient ses résultats.

« Ce sont les analyses de la semaine dernière », dit-il.

Le médecin lit alors rapidement les chiffres à l'antenne en commentant brièvement. Taille, poids, cholestérol, « bons chiffres », dit-il. Il continue avec la tension du candidat. « J'ai toujours eu de la chance, avec ma tension », commente Trump.

« Foie, thyroïde, tout est normal. Coloscopie, pas de polypes », continue le médecin. « Et votre testostérone est à 441, ce qui est bien », ajoute-t-il, arrachant un semblant de sourire à Trump. L'assistance se met à rire.

« Si un de mes patients avait de tels résultats, je serais vraiment content », commente Mehmet Oz. Après l'émission, il a affirmé qu'il ignorait que Donald Trump viendrait avec ses résultats.

Le candidat républicain évoque aussi son surpoids important, explique qu'il aimerait perdre entre 15 et 20 livres. « Mais c'est dur à cause de la façon dont je vis ».

« Aussi bien qu'à 30 ans »

Le médecin l'interroge sur son âge, qui en ferait le président le plus âgé à entrer à la Maison-Blanche.

« C'est à peu près l'âge de Ronald Reagan, Hillary est juste derrière moi... et je me sens aussi bien aujourd'hui que quand j'avais 30 ans », répond l'homme d'affaires, qui parle ensuite de sujets plus généraux comme son plan en matière d'assurance maladie et répond à quelques questions du public.

Après l'annonce de la pneumonie d'Hillary Clinton dimanche, les deux candidats à l'élection présidentielle avaient promis un effort de transparence sur leur santé.

Hillary Clinton, qui a repris sa campagne jeudi après trois jours de repos, a choisi de le faire de manière plus classique, par une lettre de son médecin, transmise mercredi soir à la presse, affirmant qu'elle se remettait bien de sa pneumonie et restait « en bonne santé et apte à servir comme présidente des États-Unis ».

Le courrier de deux pages résume ses soucis de santé des derniers jours, précise aussi sa tension artérielle, son niveau de cholestérol, ses médicaments...

Sa campagne a dénoncé comme une « blague, absolument pas sérieuse », l'apparition de Donald Trump au Dr Oz Show, ajoutant qu'il était le « candidat présidentiel le moins transparent de l'histoire ».

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer