Égypte: 19 djihadistes tués dans le Sinaï

Les forces armées égyptiennes mènent depuis le 9... (Photo REUTERS)

Agrandir

Les forces armées égyptiennes mènent depuis le 9 février une vaste opération anti-djihadistes baptisée «Sinaï 2018», alors que la péninsule est le théâtre d'une insurrection du groupe État islamique.

Photo REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Consultez notre dossier sur le groupe djihadiste État islamique. »

Agence France-Presse
Le Caire

Dix-neuf djihadistes ont été tués dans le Sinaï égyptien «au cours des derniers jours», dans le cadre une vaste opération «anti-terroristes» lancée en février, a annoncé jeudi l'armée égyptienne.

Les forces armées mènent depuis le 9 février une vaste opération anti-djihadistes baptisée «Sinaï 2018», alors que la péninsule est le théâtre d'une insurrection du groupe État islamique (EI).

Dix-neuf «takfiris» (terme utilisé en général pour désigner les groupes djihadistes ou islamistes radicaux sunnites) ont été tués lors d'échanges de tirs avec les forces armées et de sécurité, dans le centre et le nord du Sinaï, selon un communiqué de l'armée.

Au total, environ 200 djihadistes et au moins 33 soldats ont été tués depuis le lancement de «Sinaï 2018», selon des chiffres officiels.

Fin novembre, le président Abdel Fattah al-Sissi, réélu à plus de 97% en avril, avait donné trois mois à ses forces de sécurité pour rétablir la sécurité dans le Sinaï, un délai depuis prolongé.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer