Le groupe État islamique gagne du terrain en Libye

La Libye est plongée dans le chaos avec... (PHOTO MAHMUD TURKIA, AFP)

Agrandir

La Libye est plongée dans le chaos avec deux gouvernements rivaux, l'un mis en place par une coalition de milices, Fajr Libya (photo), qui s'est emparé de la capitale cet été, et l'autre reconnu par la communauté internationale et qui a dû s'exiler dans l'est du pays.

PHOTO MAHMUD TURKIA, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Sur le même thème

Agence France-Presse
NATIONS UNIES

Le groupe djihadiste État islamique gagne du terrain en Libye, a averti jeudi un haut responsable libyen qui demande à la communauté internationale de tenir compte de cette menace croissante.

«L'EI se développe en Libye, de manière exponentielle, l'EI commet des atrocités chaque jour», a déclaré à l'AFP Aref Ali Nayed, ambassadeur libyen aux Émirats arabes unis et conseiller du premier ministre libyen Abdullah al-Thani. «Il n'est pas possible de combattre l'EI en Irak sans tenir compte aussi de la composante libyenne», a-t-il estimé.

M. Nayed se trouvait en visite à Washington et à New York cette semaine pour évoquer les nouvelles menaces pour la sécurité en Libye.

Il estime que l'EI est actif dans sept villes de Libye et a mené des attaques dans une douzaine d'endroits dans le pays. Il met aussi en garde contre un afflux en Libye de combattants étrangers recrutés par l'EI et venus du Yémen, de Tunisie, d'Algérie et de Tchétchénie.

La Libye, affirme-t-il, pourrait servir de base de départ à des attentats en Europe qui «se trouve à une heure de vol seulement». «Il n'y a pas de stratégie globale contre l'EI» alors que le groupe djihadiste «est une menace existentielle pour mon pays», déplore-t-il.

Plusieurs attaques récentes en Libye ont été revendiquées ou attribuées au groupe État islamique. La plus spectaculaire a visé le 27 janvier l'hôtel Corinthia au coeur de la capitale libyenne, et s'est soldée par la mort de neuf personnes dont cinq étrangers.

La Libye est plongée dans le chaos avec deux gouvernements rivaux, l'un mis en place par une coalition de milices, Fajr Libya, qui s'est emparé de la capitale cet été, et l'autre reconnu par la communauté internationale et qui a dû s'exiler dans l'est du pays.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer