Une Canadienne, ex-militaire israélienne, aurait joint les rebelles kurdes

Une femme turque regarde le nuage de fumée... (PHOTO LEFTERIS PITARAKIS, ARCHIVES AP)

Agrandir

Une femme turque regarde le nuage de fumée causé par les échanges de tirs entre les militants de l'EI et les forces kurdes, à Mursitpinar.

PHOTO LEFTERIS PITARAKIS, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Sur le même thème

Associated Press
JÉRUSALEM

Une femme née au Canada et qui a servi au sein des forces armées israéliennes s'est jointe à des rebelles kurdes combattant le groupe armé État islamique, rapportent des médias d'Israël.

Mardi, Channel 10 TV a rapporté que Gill Rosenberg avait pris la direction de l'Irak il y a 10 jours.

La chaîne indique que la femme de 31 ans a été membre de l'armée israélienne et qu'elle avait précédemment travaillé en tant que pilote au Canada, ajoutant qu'elle a été détenue dans une prison américaine après avoir pris part à une fraude téléphonique.

Mme Rosenberg a précisé, en hébreu, sur les ondes d'Israel Radio, qu'elle avait contacté les rebelles sur Facebook et qu'elle a été avec eux quelques jours dans les montagnes avant de traverser la frontière.

Des photos la montrant dans son uniforme militaire israélien à Jérusalem ainsi que de présumés égoportraits pris en Irak se trouvent sur Facebook.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer