La Cour suprême suédoise refuse d'annuler le mandat d'arrêt contre Assange

Julian Assange fait l'objet d'une enquête pour viol... (PHOTO JOHN STILLWELL, ARCHIVES AP)

Agrandir

Julian Assange fait l'objet d'une enquête pour viol et agression sexuelle en Suède pour des faits remontant à août 2010 et d'un mandat d'arrêt européen depuis novembre 2010.

PHOTO JOHN STILLWELL, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Fuites de WikiLeaks
Fuites de WikiLeaks

Consultez notre dossier sur la publication de 250 000 câbles diplomatiques américains par WikiLeaks. »

Agence France-Presse
STOCKHOLM

La Cour suprême suédoise a rejeté lundi l'appel du fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, demandant l'annulation du mandat d'arrêt à son encontre dans des affaires de viol et d'agression sexuelle.

«La Cour suprême note que les enquêteurs ont entamé des démarches pour interroger Julian Assange à Londres et ne trouve donc aucun argument pour lever le mandat d'arrêt», indique la juridiction suprême suédoise dans un communiqué.

Julian Assange fait l'objet d'une enquête pour viol et agression sexuelle en Suède pour des faits remontant à août 2010 et d'un mandat d'arrêt européen depuis novembre 2010.

En novembre, la Cour d'appel de Stockholm avait rejeté une requête en annulation du mandat d'arrêt déposée par l'Australien de 43 ans, qui a trouvé refuge à l'ambassade d'Équateur à Londres depuis 2012.

Les autorités judiciaires suédoises ont proposé en mars de procéder à un interrogatoire à Londres du fondateur de WikiLeaks, qui craint, s'il se rend en Suède, d'être extradé vers les États-Unis qui entendent le poursuivre pour la publication en 2010 d'un demi-million de documents classés secret de défense.

Selon ses avocats, Julian Assange a accepté d'être entendu à Londres par les enquêteurs suédois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer