Attentats de Boston: le juge refuse de reporter le procès de Tsarnaev

Dzhokhar Tsarnaev au tribunal fédéral de Boston.... (Photo Jane Collins, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Dzhokhar Tsarnaev au tribunal fédéral de Boston.

Photo Jane Collins, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Attentats de Boston

International

Attentats de Boston

Le fil d'arrivée du 117e marathon de Boston s'est rapidement transformé, lundi après-midi, en une véritable scène d'horreur. Vers 14h50, deux bombes ont explosé à deux endroits différents rue Boylston. Trois personnes sont mortes, dont un garçon de 8 ans. Selon un bilan provisoire, au moins 170 personnes, coureurs et spectateurs, ont été blessées, dont certaines gravement. »

Sur le même thème

Agence France-Presse
NEW YORK

Un juge américain a rejeté mercredi une demande de dernière minute pour reporter le procès du suspect des attentats de Boston, qui commencera donc le 5 janvier dans cette ville du Massachusetts.

Le juge fédéral George O'Toole a également refusé de changer le lieu du procès, comme l'avaient aussi demandé les avocats de Dzhokhar Tsarnaev, qui risque la peine de mort.

«Refusé», a écrit le magistrat à propos de ces deux demandes, ajoutant qu'il allait rapidement publier les explications de sa décision.

Le procès, qui doit durer plusieurs mois, doit commencer lundi par la sélection des jurés.

Les avocats de Tsarnaev, 21 ans, avaient encore insisté lundi pour obtenir un report, expliquant qu'ils n'avaient pas eu assez de temps pour préparer le procès.

«Seule une préparation adéquate permet un procès juste. Et nous sommes dans une situation où M. Tsarnaev a beaucoup moins de temps pour se préparer que la vaste majorité des accusés qui risquent la peine de mort dans des cas fédéraux», avaient écrit ses avocats au juge O'Toole, qui leur avait déjà accordé un délai de deux mois, repoussant au 5 janvier le procès, initialement prévu le 3 novembre.

Djokhar Tsarnaev est accusé du double attentat qui avait fait trois morts et 264 blessés le 15 avril 2013, quand deux bombes artisanales avaient explosé près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston.

Dzhokhar Tsarnaev, jeune musulman d'origine tchétchène, naturalisé Américain en 2012, a plaidé non coupable. Il est inculpé notamment d'utilisation d'arme de destruction massive ayant entraîné la mort, d'attentat dans un espace public et d'utilisation d'une arme à feu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer