Citoyenneté française pour le «héros» malien du supermarché cacher

Lassana Bathily, 24 ans, avait déposé en juillet... (PHOTO FRANCOIS GUILLOT, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Lassana Bathily, 24 ans, avait déposé en juillet 2014 une demande de naturalisation.

PHOTO FRANCOIS GUILLOT, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Attentats à Paris

International

Attentats à Paris

Le siège parisien du journal satirique français «Charlie Hebdo» a été la cible d'un attentat terroriste sanglant ayant coûté la vie à au moins 12 personnes dont son directeur de rédaction et dessinateur emblématique Charb et ses trois autres caricaturistes vedettes: Cabu, Wolinski et Tignous. Le pire attentat en sol français depuis 50 ans. Cet attentat a été suivi par deux attaques qui seraient vraisemblablement liées au carnage chez «Charlie Hebdo». »

Sur le même thème

Agence France-Presse
PARIS

La France a décidé d'accorder la naturalisation française à Lassana Bathily, employé musulman malien d'un supermarché casher de Paris qui avait aidé des clients juifs à se dissimuler dans une chambre froide du magasin attaqué par le djihadiste Amedy Coulibaly, a annoncé le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

Cette naturalisation interviendra mardi, a précisé le ministre, en louant son «acte de bravoure». En France depuis 2006, Lassana Bathily, 24 ans, avait déposé en juillet 2014 une demande de naturalisation.

«J'ai pas caché des juifs, j'ai caché des êtres humains», a raconté jeudi à l'AFP Lassana Bathily.

Les messages de félicitations venus du monde entier, les «bravo, t'es un héros» et le coup de fil du président français François Hollande n'y font rien: depuis ce vendredi 9 janvier, le jeune Malien n'est «pas très bien». «Je suis triste. Un ami est parti et il était très jeune». Il parle de Yohan Cohen, 20 ans, son collègue. Un des quatre hommes juifs tués par Amedy Coulibaly.

«J'ai pas caché des juifs, j'ai caché des êtres humains.»

Lassana Bathily

Lassana, visage doux cadré par une barbichette noire, est un musulman pratiquant. Il travaille depuis quatre ans dans le supermarché casher de l'Est parisien «avec des juifs et d'autres musulmans», qui avait été la cible d'Amedy Coulibaly. Le djihadiste a été abattu par la police qui a libéré tous les otages qu'il retenait.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer