La tempête Earl fait plusieurs morts au Mexique

La tempête tropicale Earl a provoqué de nombreux... (PHOTO Luis Soto, AP)

Agrandir

La tempête tropicale Earl a provoqué de nombreux dégâts.

PHOTO Luis Soto, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
XALAPA

Au moins sept personnes ont trouvé la mort et plusieurs sont portées disparues dans les Etats mexicains de Veracruz (est) et Puebla (est) frappés par la tempête tropicale Earl, selon un dernier bilan dimanche, tandis que se formait une nouvelle tempête dans le Pacifique baptisée Javier.

Dans l'Etat de Puebla, une personne a péri lorsqu'un glissement de terrain a enseveli treize habitations dans une zone montagneuse de Xaltepec, dans la localité de Huauchinango, à 198 km de Mexico, ont annoncé dimanche les autorités régionales. Selon une source du gouvernement de l'Etat de Puebla, on compte également au moins une dizaine de disparus.

Dans l'Etat de Veracruz, les autorités ont fait état de la mort samedi d'au moins six personnes, dont deux mineurs.

Des glissements de terrain, provoqués par de fortes pluies, se sont produits samedi à l'aube près de Coscomatepec, pour l'un, et dans la localité de Tequila, pour l'autre, a déclaré à l'AFP la responsable de la Protection civile de l'Etat de Veracruz, Yolanda Gutiérrez Carlin.

Le premier a enseveli «la maison (d'une) famille», tuant le père, 35 ans, la mère, 24 ans, et un bébé d'un an et demi, a-t-elle précisé.

Leur fils de huit ans a pu être sauvé et est actuellement hospitalisé.

Un autre couple, âgés de 24 et 25 ans, et leur fils de trois ans, sont décédés dans le second glissement de terrain.

Earl, qui avait été classé ouragan de catégorie 1 mercredi après-midi sur une échelle de 5, a perdu de sa vigueur après avoir atteint les côtes de Belize.

Il est entré au Mexique par l'Etat de Tabasco (sud) jeudi soir, alors qu'il avait été rétrogradé en tempête tropicale par le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC).

Mais dimanche, s'est formée dans le Pacifique une nouvelle tempête tropicale, Javier, qui à 16H30 GMT se trouvait à 90 km à l'ouest-sud-ouest de Manzanillo, dans l'Etat de Colima (ouest), et à 80 km au sud-sud-ouest de Playa Perula, dans l'Etat de Jalisco (ouest).

Les autorités ont mis en garde contre des tempêtes et des pluies torrentielles dans les Etats de Jalisco et Colima et de fortes intempéries dans les régions de de Nayarit, Sinaloa, Michoacán et Guerrero (sud).

Les services météorologiques ont lancé des mises en garde contre le risque de crues, et les dangers de la navigation en mer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer