Mexique: 1800 litres d'hydrocarbure volés sur un bateau

Ces dernières années, Pemex a découvert des milliers... (ARCHIVES AFP)

Agrandir

Ces dernières années, Pemex a découvert des milliers d'équipements clandestins installés sur ses installations par des bandes criminelles organisées.

ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Mexico

Les autorités mexicaines viennent de saisir un bateau dans un port du Golfe du Mexique qui transportait 1800 litres d'hydrocarbure extrait illégalement des conduits de la compagnie pétrolière Pemex.

Le vol de combustible est devenu une pratique courante pour les groupes criminels au Mexique mais il est rare que ces cargaisons soient transportées dans des bateaux.

Au cours de l'opération dans le port de Frontera, situé dans l'État de Tabasco, les agents de sécurité de Pemex ont intercepté un bateau qui portait l'inscription «Tuxpan», a indiqué lundi la Commission Nationale de Sécurité (CNS).

Cette embarcation «est présumée être utilisée avec d'autres navires par une organisation dédiée au vol et à la vente d'hydrocarbure», qui «extrait près de 50 000 litres d'hydrocarbure chaque mois», a précisé l'institution dans un communiqué.

Les policiers ont découvert que le bateau avait «un espace aménagé dans la partie basse» dans laquelle ils ont trouvé deux conteneurs, l'un avec 1000 litres et l'autre avec 800 litres d'un «liquide avec les caractéristiques de l'hydrocarbure», précise la CNS.

Dans l'embarcation, ils ont également trouvé «des bidons, des tuyaux, des outils et d'autres objets, tous analysés par le personnel pour établir le mode opératoire de l'organisation criminelle présumée», a ajouté la CNS qui ne mentionne pas le nom de l'organisation criminelle concernée.

Ces dernières années, Pemex a découvert des milliers d'équipements clandestins installés sur ses installations par des bandes criminelles organisées, qui ont coûté à la compagnie 2 milliards de dollars par an.

L'entreprise a annoncé lundi des coupes budgétaires de 5,5 milliards de dollars suite à une baisse durable de sa production, à ses pertes croissantes et à la chute des prix internationaux du pétrole.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer