Les autorités mexicaines racontent la capture d'El Chapo

Joaquin «El Chapo» Guzman dans une capture d'écran... (PHOTO AFP)

Agrandir

Joaquin «El Chapo» Guzman dans une capture d'écran d'une nouvelle vidéo racontant sa capture.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Mexico

Le baron mexicain de la drogue Joaquin «El Chapo» Guzman n'est pas parvenu à faire réaliser un film biographique sur sa vie. En revanche, les autorités viennent de diffuser une vidéo sur internet relatant son évasion hollywoodienne et sa capture.

La vidéo de 19 minutes, réalisée dans un style documentaire, accompagnée d'une musique dramatique et d'animations 3D, raconte l'enquête effectuée par les autorités après l'évasion du chef du cartel de Sinaloa jusqu'à son arrestation dans la ville de Los Mochis, au nord-ouest du pays.

Elle était visible mercredi sur le compte YouTube des services du procureur de la République (PGR).

La vidéo s'ouvre par des images de la prison de haute-sécurité d' Altiplano, près de Mexico, d'où Guzman, 58 ans, s'est enfui le 11 juillet dernier et s'achève par des images exclusives du narcotrafiquant de retour dans cette même prison début janvier.

Une animation montre le moment où El Chapo se glisse dans le trou creusé sous sa douche puis lorsqu'il se tient sur la moto conduite par un complice dans le tunnel de 1,5 kilomètre de long, tandis qu'une voix off fournit de nombreux détails sur la technique employée.

La vidéo contient également des images inédites du moment où Guzman et son chef de la sécurité, Jorge Ivan Gastelum, alias «Cholo Ivan», volent un véhicule blanc pour tenter d'échapper aux forces de l'ordre après le raid de la Marine mexicaine.

Avant d'être corrigée, la vidéo comportait toutefois une erreur en mentionnant comme date de l'arrestation le 9 janvier, au lieu du 8, tel qu'indiqué jusqu'alors.

On voit ensuite les deux hommes subir des analyses morphologiques pour vérifier leur identité. Guzman donne ses empreintes digitales puis subit un prélèvement sanguin à l'annulaire avant de signer un document.

Sur d'autres images, le narcotrafiquant, cette fois crâne rasé et sans sa fameuse moustache, est assis dans une pièce où il se voit notifié, selon le commentaire, qu'il risque l'extradition vers les États-Unis.

«Le gouvernement va continuer à apporter la paix et la tranquillité à chaque Mexicain et redoublera d'efforts pour combattre les organisations criminelles», conclut la voix grave sur des images du président Enrique Pena Nieto, dont le gouvernement avait été humilié par la seconde évasion du narcotrafiquant le plus recherché au monde.

La vidéo s'achève sur le portrait de Guzman avec la mention «capturé» en lettres rouges qui lui barrent le visage.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer