Nouvel allègement des sanctions américaines contre Cuba

Des gens passent devant l'entrée d'un cinéma de... (PHOTO ALEXANDRE MENEGHINI, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Des gens passent devant l'entrée d'un cinéma de La Havane, le 29 décembre dernier. Les nouveaux allégements annoncés par Washington faciliteront notamment la production de films.

PHOTO ALEXANDRE MENEGHINI, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Les États-Unis ont annoncé mardi de nouveaux allègements de leurs sanctions commerciales à l'encontre de Cuba facilitant les exportations et les voyages d'affaires dans le cadre du rapprochement historique entre les deux pays.

Selon un communiqué du Trésor, les nouvelles mesures touchent le secteur de la finance, l'exportation et la réexportation d'équipements agricoles et de télécommunications notamment et autorisent certains voyages professionnels. Elles prennent effet mercredi.

Avec ces mesures «les États-Unis montrent leur engagement envers le développement économique du peuple cubain», a déclaré le secrétaire au Trésor Jack Lew.

«Les mesures commerciales annoncées aujourd'hui s'appuient sur les autorisations précédentes en permettant de nouvelles exportations visant notamment les secteurs de la préparation aux catastrophes, de l'éducation, de la production agricole, (...) de la transformation alimentaire et des transports publics», a ajouté le secrétaire au Commerce Penny Pritzker.

Davantage de transactions financières sont autorisées en relation avec les échanges commerciaux et les voyages dans ces secteurs.

Dans le domaine culturel, les voyages seront plus faciles pour la production de films et de musique. Le paiement de droits d'auteur aux artistes cubains sera autorisé.

L'administration Obama a commencé il y a un an à alléger les sanctions avec Cuba, mais l'embargo décrété en 1962 au coeur de la guerre froide reste encore en vigueur, notamment sur les voyages touristiques.

La levée totale de l'embargo est une prérogative du Congrès américain.

Le président Barack Obama a clairement indiqué qu'il souhaitait se rendre à Cuba avant la fin de son mandat en janvier 2017, mais a souligné que ce déplacement historique ne serait possible que si de réels progrès étaient enregistrés sur place en termes de libertés individuelles.

Dans son discours sur l'État de l'Union il y a deux semaines, le président américain a une nouvelle fois appelé le Congrès à lever l'embargo économique américain contre Cuba.

«Cinquante ans passés à isoler Cuba n'ont pas réussi à promouvoir la démocratie et nous ont fait reculer en Amérique latine. Vous voulez renforcer notre leadership et notre crédibilité sur le continent? Admettez que la Guerre froide est finie. Levez l'embargo», a lancé M. Obama.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer