Mexique: des hommes s'introduisent dans une prison et tuent 9 personnes

Neuf personnes ont été tuées vendredi matin dans une prison du Guerrero après... (Photo: Archives AP)

Agrandir

Photo: Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse

Neuf personnes ont été tuées vendredi matin dans une prison du Guerrero après qu'un groupe d'hommes armés eut réussi à y pénétrer en se faisant passer pour des policiers, a annoncé le ministère public de cet État du sud du Mexique.

Les hommes armés ont pu confondre en pleine nuit les gardes de la porte principale de la prison de Tuxpan, à Iguama, ville située à 191 km au sud-ouest de la capitale mexicaine, en se faisant passer pour des agents accompagnant un prisonnier, a annoncé l'autorité judiciaire de l'État dans un communiqué.

Une fois dans l'enceinte de l'établissement, ils ont ouvert le feu sur des détenus puis sur des gardiens postés dans une tour. Ces échanges de tirs ont fait neuf morts, parmi lesquels cinq des six assaillants et quatre détenus, ainsi que deux blessés parmi les gardiens.

Les détenus abattus sont quatre hommes de 24 à 41 ans condamnés pour port d'armes illégal (deux d'entre eux), revente de cocaïne et enlèvement, selon la police de l'État.

Région de transit pour la drogue

Aucune autre précision n'a été fournie, notamment sur les auteurs ou les motifs de l'attaque, par les autorités qui ont installé vendredi un imposant cordon de sécurité autour de la prison.

L'État de Guerrero, où se trouve la station balnéaire d'Acapulco, est l'un des États mexicains les plus touchés par les activités du crime organisé. Il abrite de nombreuses zones de production de marijuana et constitue une importante région de transit de la drogue vers d'autres régions du pays.

Depuis janvier dernier, des groupes d'autodéfense de citoyens armés s'y sont multipliés pour pallier les carences des forces de sécurité face aux multiples extorsions et enlèvements.

Selon un récent rapport de la Commission nationale des droits de l'homme (CNDH), les incidents violents ont augmenté en 2012 dans les prisons du Mexique avec plus de 154 morts.

Cette situation s'est détériorée depuis plusieurs années, en particulier depuis le lancement de l'offensive militaire lancée contre les cartels de la drogue fin 2006 par l'ancien président Felipe Calderon (2006-2012) et l'emprisonnement de nombreux narcotrafiquants.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer