Pluie torrentielle à Rio: deux morts et 200 000 sinistrés

Les dégâts liés à la forte pluie sont... (Photo: Felipe Dana, Associated Press)

Agrandir

Les dégâts liés à la forte pluie sont considérables dans l'État de Rio.

Photo: Felipe Dana, Associated Press

Partager

Agence France-Presse
Rio de Janeiro

De fortes pluies et inondations jeudi ont fait deux morts, deux disparus et touché 200 000 personnes dans huit municipalités de l'État de Rio tandis que la météorologie prévoit de nouvelles pluies, a indiqué vendredi la Défense civile.

Vendredi, deux personnes - dont un enfant de neuf ans - étaient toujours portées disparues contre huit la veille. Cinq personnes d'une même famille notamment ont été retrouvées: elles avaient quitté leur domicile en zone de risque au début de l'orage.

L'une des victimes, non identifiée, a été entraînée jeudi par une trombe d'eau dans la municipalité de Xerem, la plus atteinte, dans la zone nord de Rio où quatre rivières ont débordé et un pont a été détruit.

Vendredi matin, un homme de 49 ans, Roberto Maggesi de Souza, a été tué par la chute d'un arbre sur une route de la forêt de Tijuca, en plein Rio.

Le secrétaire de la Défense civile de l'État de Rio, Sergio Simoes, a prévenu vendredi que des glissements de terrain «sont à redouter» dans la région montagneuse à 80 km de Rio où de nouvelles pluies sont prévues.

Selon lui, 2075 personnes dans des zones de risques ont été acheminées dans des abris municipaux (écoles et églises) ainsi que 438 autres qui ont perdu leur maison.

«Il faut réduire les zones vulnérables; c'est le rôle des mairies. Les gens construisent leurs maisons trop près des rivières» ou sur les versants des collines, ce qui augmente les risques, a expliqué le secrétaire.

Le gouverneur Sérgio Cabral s'est réuni vendredi avec le ministre de l'Intégration nationale, Fernando Bezerra, pour discuter des mesures à prendre.

Un cabinet de crise a été mis en place.

À Xerem, il est tombé 212 millimètres d'eau en 24 heures jeudi, plus de la moitié de ce qui tombe en un mois, selon les services météos. Au cours des quinze derniers jours, Rio avait connu des températures records, depuis 1915, de plus de 40 degrés Celsius.

Des pluies ininterrompues sont tombées pendant la nuit dans la Baixada Fluminense (zone nord), dans la région montagneuse de Rio et à Angra, Mangaratiba et Paraty, des villes touristiques du littoral à quelque 120 km au sud de Rio.

Dans la région montagneuse (à Petropolis, Teresopolis et Nova Friburgo) des renforts de pompiers sont sur place depuis jeudi.

En janvier 2010, dix jours de pluie torrentielle dans cette région avaient provoqué la mort de 900 personnes et laissé 400 000 autres sans abris.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer