Mexique: 45 policiers «au service des Zetas» arrêtés

Un policier de l'État de Nuevo Leon détient... (PHOTO DANIEL BECERIIL, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Un policier de l'État de Nuevo Leon détient un membre des Zetas, à Monterrey, le 1er novembre.

PHOTO DANIEL BECERIIL, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Monterrey, Mexique

Quarante-cinq policiers municipaux de l'État mexicain du Nuevo Leon (nord-est), à la frontière américaine, ont été interpellés jeudi soir dans la foulée de l'arrestation de leur supérieur, accusé de faire partie du cartel de narcotrafiquants des Zetas, ont rapporté les autorités locales.

 

 

 

 

 

 

 

 

«Quarante-cinq policiers ont été arrêtés, soit la totalité des effectifs qui assurent la sécurité dans la municipalité d'Aramberri», localité de 2500 habitants située dans le sud de l'État, a annoncé un porte-parole du bureau de la sécurité du Nuevo Leon, précisant que leur implication dans les activités délictuelles de leur supérieur restait à prouver.

Mardi, les autorités avaient interpellé le chef de cette police municipale, Jose Enrique Gallegos Liñán, alias «El Sapo» («Le crapaud», NDLR), soupçonné d'être le représentant local du cartel des Zetas. Lors de cette opération, la police de l'État a également arrêté sept de ses complices présumés, dont un mineur de 16 ans, trouvés en possession d'armes et de munitions.

Souvent mal payés, les policiers municipaux et régionaux sont régulièrement montrés du doigt pour leur collusion avec les narcotrafiquants, qui parviennent à rallier ces derniers par la menace ou les narco-dollars. En septembre dernier, la marine militaire avait déjà arrêté 35 policiers de l'État de Veracruz (est) soupçonnés de complicité avec les Zetas.

En octobre 2011, en démantelant un réseau des Zetas dans ce même État, les autorités avaient arrêté 18 membres de la police régionale impliqués. À l'époque, il avait été révélé que les policiers recevaient des mensualités comprises entre 150 et 700 dollars selon leur grade pour fournir des informations aux Zetas, voire participer à des opérations armées.

En septembre, l'organisation a également été soupçonnée d'avoir soudoyé le personnel de la prison de Piedras Negras, au nord du Mexique, afin de permettre l'évasion de 131 prisonniers par la porte principale de l'établissement.

Les Zetas sont une organisation criminelle créée à la fin des années 90 par des militaires d'élite de l'armée mexicaine, qui avaient dans un premier temps travaillé pour le cartel du Golfe avant de se retourner contre leurs anciens patrons. Ils sont considérés comme formant la plus violente organisation criminelle du Mexique. Ce cartel contrôle le trafic de drogue et mène d'autres activités criminelles dans le nord et l'est du pays.

Leur chef, Heriberto Lazcano Lazcano, est mort le 7 octobre lors d'un affrontement avec des éléments de la Marine militaire, près d'un petit village de l'État de Coahuila (nord).

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1607523:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer